Un cas de variant sud-africain à Nantes : l'ARS confirme

15 janvier 2021 à 9h45 par Alexandrine DOUET

Le ministre de la santé Olivier Véran avait évoqué dès ce jeudi la découverte de cas en Ile-de-France et dans la région nantaise lors du point presse du gouvernement.

ALOUETTE
Crédit: Archives

Un cas de Covid-19 avec variante 501.V2 ( dite sud-africaine ) a été confirmé à Nantes. L'Agence Régionale de Santé des Pays de la Loire publie un communiqué ce vendredi.

Le Centre National de Référence (CNR) des Virus Respiratoires vient de confirmer à l’ARS la présence d’un cas confirmé de Covid-19 avec variante 501.V2 (dite sud-africaine).

Un séjour au Mozambique à l'origine de la contamination

Cette personne a vraisemblablement contracté le virus lors d’un voyage au Mozambique pendant les fêtes de fin d’année. Il s'agirait d'une mère de famille qui aurait passé une dizaine de jours dans son pays d'origine.

Des cas "secondaires", au sein du foyer familial, dans la région de Nantes, ont été identifiés dans le cadre du contact tracing réalisé par l’ARS et ont reçu des consignes d’isolement.

L'ARS des Pays de la Loire nous a confirmé qu'il s'agissait de cas "contacts" pour le moment.

Les investigations se poursuivent pour s’assurer de la maîtrise de la chaîne de transmission.

Ce cas est probablement à relier aux autres cas confirmés identifiés en Ile-de-France de personnes ayant participé à ce même voyage au Mozambique.

Ce jeudi soir, Olivier Véran avait assuré mettre tout en œuvre pour dépister et empêcher sa diffusion en renforçant les contrôles aux frontières ajoutant que ce variant était "vraisemblablement plus contagieux que le virus qui circule traditionnellement en France". Le ministre de la Santé s'est toutefois voulu rassurant en affirmant qu'à ce stade rien ne laisse penser qu’il provoque davantage de formes graves.