Infos

Un footballeur d'Angers de nouveau en garde à vue pour exhibition sexuelle

09 juillet 2020 à 09h18 Par Arnaud Laurenti
Crédit photo : Twitter | Angers SCO

L'attaquant du SCO d'Angers Farid El Melali, 22 ans, déjà mis en cause dans une affaire d'exhibition sexuelle, a été placé en garde à vue puis libéré mercredi matin suite à une seconde plainte pour des faits similaires, a-t-on appris auprès du parquet.

"Farid El Melali est visé par une nouvelle plainte pour exhibition sexuelle et a été placé en garde à vue ce matin. Il s'agit cette fois de deux faits qui se sont produits à la mi-mars, c'est-à-dire dans la même période que ceux qui sont déjà poursuivis et qui seront traités durant l'été", a indiqué à l'AFP le procureur de la République d'Angers Eric Bouillard.

Récidive

"La victime de ces deux faits a reconnu la personne qui s'était exhibée devant elle en raison de la médiatisation (d'une première affaire, ndlr). Elle en a avisé le parquet qui a ordonné ce complément d'enquête. M. El Melali a reconnu les faits", a-t-il poursuivi, ajoutant qu'il "ne s'agit pas de faits commis après sa première interpellation" et que le joueur "semble respecter sa prise en charge depuis lors".

Le jeune joueur de Ligue 1 risque 1 an d'emprisonnement et 15.000 euros d'amende.

Le footballeur avait déjà été interpellé le 4 mai à Angers et placé en garde à vue. D'après ses voisins, il se masturbait devant le logement d'une voisine majeure qui a déposé plainte. Les faits ont été commis dans la cour privée d'un groupe d'habitations.

Entendu par la police, Farid El Melali avait admis avoir eu "une attitude inappropriée", selon son avocate, Me Sandra Chirac-Kollarik. Le footballeur avait assuré qu'il pensait être seul dans cette cour d'immeuble.

Farid El Melali, qui avait rejoint Angers en août 2018, vient tout juste de prolonger son contrat. Dorénavant visé par deux plaintes, il doit être jugé le 25 août prochain dans le cadre d'une CRPC (comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité).

(avec AFP)