Un Petrus revenu de l’espace pourrait devenir la bouteille la plus chère de l’histoire

6 mai 2021 à 4h00 par Antoine Judit

Le millésime de 2000 va être vendu par la maison d’enchères Christie’s. Il est estimé a près d’un million de dollars (830 000 euros).

ALOUETTE
Image d'illustration
Crédit: Unsplash

En novembre 2019, douze bouteilles de Petrus ont été envoyées vers la Station spatiale internationale. Elles sont restées 14 mois en orbite avant de revenir sur Terre en janvier dernier. Selon l’Institut des sciences de la vigne et du vin, le Petrus était toujours «un très grand vin », même après son année dans l’espace. 

En termes de gout, quelques légères différences ont été décelées par rapport à un Petrus traditionnel. La maison d’enchères new-yorkaise, Christie’s, a estimé la bouteille a près « d’un million de dollars » rapporte l’AFP.

Vers un record ?  

La bouteille la plus chère de l’histoire du vin (en format 75cl) avait été vendue en octobre 2018 pour 558 000 dollars (environ 460 000 euros). Il s’agissait d’un Romanée-Conti (Bourgogne), datant de 1945. Si le Petrus s’approche son prix d’estimation, il pourrait battre ce record.

La vente de la bouteille sera privée, l’acquéreur ne sera donc pas obligé de révéler publiquement le prix d’achat de la bouteille. Les bouteilles de Petrus, vins d’appellation Pomerol, sont parmi les plus réputés au monde. Traditionnellement, un Petrus 2000, considéré comme un grand millésime, se vend aux alentours de 4500 euros.