Une commune de Charente participe à une étude sur les pesticides

6 novembre 2019 à 6h45 par Fabienne Lacroix

Alors que les arrêtés municipaux anti-pesticides se multiplient, une étude nationale sur l’exposition aux pesticides vient d’être lancée. 4 communes y participent. Parmi elles, Segonzac, en Charente.

ALOUETTE
De plus en plus de municipalités prennent des arrêtés contre l’utilisation de pesticides à moins de
Crédit: pixabay

PestiRiv, est une enquête qui vient d’être lancée conjointement par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) et par Santé publique France.

Cette étude concerne l’exposition aux produits phytosanitaires des riverains des zones viticoles.

4 communes retenues

4 communes françaises ont été retenues pour y participer : 2 dans la Marne et 2 en région Nouvelle Aquitaine : Pugnac en Gironde et Segonzac, en Charente.

Dans chaque commune, une quinzaine de ménages résidant à moins de 500 mètres de parcelles de champs ou de vigne ont été tirés au sort. S'ils le souhaitent, leurs habitudes de vie seront scrutées pendant 6 semaines. Les experts se pencheront notamment sur l’utilisation des produits chimiques au sein des logements. Les participants, tous volontaires, devront répondre à des questionnaires et des prélèvements seront effectués chez eux.

Les autorités sanitaires espèrent ainsi obtenir des données fiables qui permettront à terme d’émettre des recommandations.