Une "marche d'espoir" ce samedi à Poitiers pour Tiphaine Véron

13 février 2019 à 10h36 par Rédaction Alouette

<p>La&nbsp;trentenaire est portée disparue au Japon depuis le 29 juillet 2018. Sa famille se mobilise pour que l'enquête progresse.</p>

ALOUETTE

La jeune femme, �pileptique, est port�e disparue au Japon depuis le 29 juillet. Les proches de la poitevine tentent de mobiliser l'opinion publique en France, mais aussi dans l'archipel.

 

Une enqu�te qui peine � avancer

Plus de trois mois apr�s la disparition de Tiphaine, les investigations progressent tr�s lentement. La famille de la poitevine a r�cemment appel� les autorit�s fran�aises � s'int�resser au dossier : la soeur de Tiphaine, la journaliste Sibylle V�ron a r�cemment interpell�e Emmanuel Macron sur le p�ron de l'Elys�e lors de la visite du premier ministre japonais, Shinzo Abe.

Le Chef de l'Etat et le chef du gouvernement nippon avaient accept� une entrevue avec la jeune femme, avant de promettre une coop�ration entre les services des deux pays.

"On ne sait toujours pas ce qui a pu lui arriver, l'enqu�te n'avance pas, aucune preuve mat�rielle n'a �t� trouv�e", d�clarait alors la journaliste de 33 ans.

Les proches de Tiphaine V�ron demandent notamment que des policiers fran�ais soient associ�s � l'enqu�te, et que les enqu�teurs proc�dent � des recherches plus pouss�es. Le parquet de Poitiers a ouvert une information judiciaire, le 19 septembre, pour enl�vement et s�questration. "Il y a deux officiers de la police judiciaire pr�ts � partir au Japon depuis le mois d'ao�t" expliquait la m�re de Tiphaine, Anne D�sert, interview�e dans la presse locale. Reste que le processus de coop�ration est long, et peine � se mettre en place.

 

� Garder espoir �

"On ne peut pas s'emp�cher de garder espoir" explique Damien V�ron, l'un des fr�res de la poitevine disparue. Ce dernier s'est rendu au Japon afin d'enqu�ter et rechercher des indices, tout comme sa soeur Sybille. "La population japonaise, de Nikko, est tr�s concern�e par cette histoire", ajoute-t-il, touch� par le soutien des habitants et de l'ambassadeur de France sur place.

C'est tout l'enjeu de la marche organis�e ce samedi � Poitiers : la famille de Tiphaine souhaite mobiliser l'opinion en France, afin de cr�er un bruit m�diatique suffisamment fort pour acc�l�rer l'enqu�te. Une p�tition sera d'ailleurs distribu�e aux participants.

Le cort�ge partira du parvis de l'�glise Notre-Dame-la-Grande, � Poitiers, ce samedi 10 novembre � 11h, en direction de la mairie.

La famille a �galement lanc� une cagnotte en ligne afin de l'aider � poursuivre ses d�marches.