Infos

Une souscription pour restaurer une momie en Creuse

09 décembre 2019 à 09h45 Par Thierry Matonnat
La momie d'Antinoé du Musée de Guéret doit subir une restauration.
Crédit photo : Stemp Magazine

Découverte au XXe siècle sur le site d’Antinoé en Egypte, elle avait été déposée dans le musée creusois pour sa conservation. Mais aujourd’hui, une restauration s’impose... Une collecte a été lancée.

18 000 euros

C’est la somme nécessaire pour la restauration d’une momie d'enfant, vieille de plus de 2000 ans, découverte par Albert Gayet, et qui avait été déposée par l'Etat au Musée de Guéret en 1907. Pour Florence Disson, directrice du Musée d'art et d'archéologie de Guéret, cette momie témoigne de la permanence des pratiques funéraires au 1er siècle avant J-C en Egypte.

Écouter Florence Disson

Urgence

Malheureusement les onguents parfumés utilisés au cours de la momification ont fragilisé les bandelettes. Par ailleurs, les bandes adhésives d’une précédente intervention ont créé des déchirures. Enfin, le corps repositionné trop haut dans la cuve du sarcophage subit depuis des tensions, qui abîment la couche picturale du masque funéraire. Cette restauration permettra une meilleure conservation de cet ensemble particulièrement intéressant pour l’étude de la civilisation égyptienne.

Campagne de mécénat populaire

Pour financer la restauration de cette momie, la Fondation du Patrimoine et le Musée d’art et d’archéologie de Guéret viennent de lancer une campagne de mécénat populaire. Selon Philippe Cholley, délégué départemental de la Fondation du Patrimoine, c’est assez rare que la Fondation du Patrimoine participe à une souscription pour ce genre de pièce.

Écouter Philippe Cholley

Tout le monde peut apporter sa participation financière sur le site fondation-patrimoine.org.