#Vendée: 400 patrons sur des mobylettes bleues pour dire non à la morosité

19 septembre 2015 à 15h11 par Rédaction Alouette

<p>Casque rose sur la tête et cape bleue sur les épaules, 400 artisans et chefs d'entreprise ont participé samedi en Vendée, sur des mobylettes, à la 2e édition du Grand Prix de la Meule Bleue, une course aux allures de blague potache lancée pour lutter contre la morosité ambiante.</p>

ALOUETTE

Casque rose sur la t�te et cape bleue sur les �paules, 400 artisans et chefs d'entreprise ont particip� samedi en Vend�e, sur des mobylettes, � la 2e �dition du Grand Prix de la Meule Bleue, une course aux allures de blague potache lanc�e pour lutter contre la morosit� ambiante.

Pour voir la vie en rose, c'est sur des mobylettes bleues que les patrons se sont �lanc� samedi matin de Challans (Vend�e), accompagn� chacun d'une caravane de neuf collaborateurs, soit environ 4.000 personnes au total.

"�a nous permet d'inviter les salari�s, de faire la f�te ensemble", explique l'un des concurrents, Laurent Gaboriau, patron d'une entreprise de 25 salari�s, au guidon de sa meule de 1952.

D�s les premiers kilom�tres, les pannes se sont multipli�es et certains concurrents ont r�par� sur le bord de la route.D'autres se sont fait tracter par leurs adversaires pour finir la course, a constat� un correspondant de l'AFP.

Le cort�ge de mobylettes, pour la plupart datant des ann�es 1950/1960, d�gageait sur son chemin un vaste panache de fum�e, sans d�passer les 30 km/h. Il �tait suivi d'une longue caravane publicitaire compos�e de voitures et camions aux couleurs des entreprises, qui s'�talait sur 10 km.

Le parcours long de 60 km, passait par l'�le de Noirmoutier. Le long de la route des milliers de spectateurs �taient pr�sents pour saluer les participants � cette Grande boucle vend�enne, arriv�e sous les applaudissements en d�but d'apr�s-midi � Bouin.

"C'est un �v�nement extraordinaire comme la Coupe du monde de foot o� tout le monde se retrouve, tout le monde s'embrasse, tout le monde s'aime bien. Et des moments comme �a c'est magique", a confi� Franck, un salari� pr�sent dans la caravane.

Ce rassemblement est n� d'un pari fou lanc� en 2014 par deux chefs d'entreprise vend�ens pour faire un pied de nez � la crise �conomique, "une sorte de rem�de anti-crise", confie Philippe Maindron, l'un des deux instigateurs.

"La course aide aussi � f�d�rer les �quipes et � rapprocher le patron et ses salari�s", poursuit celui qui a aussi crÈ, il y a pr�s de 30 ans, le festival de Poupet,et plusieurs manifestations d�cal�es et pleines d'humour pour le Nouvel An ou la F�te du travail.

La deuxi�me �dition du "Grand Prix de la Meule Bleue" a attir� deux fois plus d'entreprises que la pr�c�dente. En 2016 ou 2017, les organisateurs entendent bien se donner rendez-vous � Paris avec 1.000 patrons sur la ligne de d�part... aux Champs-�lys�es.

cor-gvy/bma

(AFP)