Vendée Globe: Damien Seguin très critique sur les compensations

26 janvier 2021 à 13h04 par Denis Le Bars

Dans une vacation vidéo enregistrée mardi, Damien Seguin actuellement sixième de la course conteste les temps de compensation accordés à plusieurs skippers.

ALOUETTE
Crédit: @Damien Seguin|Groupe Apicil #GV2020

Damien Seguin n'est pas tendre avec le jury du Vendée Globe, à savoir 5 personnalités nommées par la Fédération Française de Voile, indépendants de l'organisation de la course. Ce sont ces derniers qui, après le sauvetage de Kevien Escoffier, ont accordé des temps de compensation aux quatre skippers à qui le comité de course avait demandé de se dérouter (Jean Le Cam, Sébastien Simon, Boris Hermann). Deux d'entre eux, Boris Hermann et Yannick Bestaven sont susceptibles de remporter la course même s'ils ne franchissent pas la ligne d'arrivée en premier. 

"De trop vieux messieurs"

Dans une vacation audio diffusée mardi sur le site du Vendée Globe, Damien Segin donne son avis. Les "bonifications, dit-il, ça pourrit cette arrivée. Je suis un peu révolté contre cette manière de faire. Je pense que le jury s'est un peu précipité, sans prendre le contexte de course particulier. C'est un peu dommage. J'en ai parlé avec d'autres skippers; nous étions d'accord sur l'analyse. Je ne vais pas épiloguer là-dessus, mais j'ai un rapport particulier avec les jurys. J'ai toujours considéré, à juste titre étant donné mes nombreuses expériences en olympisme et autre, que c'étaient de trop vieux messieurs qui jugeaient sur des choses qu'ils n'avaient pas l'habitude de pratiquer eux-même. Donc, forcément, les décisions ne sont pas toujours bonnes".