Vendée Globe : Maxime Sorel 10e skipper de retour aux Sables d'Olonne

30 janvier 2021 à 8h36 par Alexandrine DOUET

Maxime Sorel a bouclé son tour du monde en solitaire après 82 jours et 14 heures en mer.

ALOUETTE
Le skipper breton a franchi la ligne à 4h50 ce samedi matin
Crédit: Vincent Curutchet / Alea #VG2020

Pour sa toute première participation à la course mythique, à tout juste 34 ans le jeune skipper natif de Saint-Malo termine dans le Top 10 de cette 9e édition du Vendée Globe. Maxime Sorel a franchi la ligne d'arrivée ce samedi matin précisément à 4 heures 50 minutes et 15 secondes.

"Au départ en 2024"

Lors de la conférence de presse, Maxime Sorel est revenu longuement sur son périple, à bord du monocoque V and B – Mayenne. Il a notamment évoqué les dernières 72 heures particulièrement éprouvantes en raison du passage au cœur d’une dépression. « Une course contre la montre » dit-il.

A bout de forces, il avoue qu’il faisait une sieste 45 minutes avant son arrivée aux Sables d’Olonne.

Le trentenaire est également revenu sur la casse de son bateau. Il a dû réparer le pont qui s’est fissuré dans les mers du Sud.

Malgré une course éprouvante, Maxime Sorel a d’ores et déjà annoncé être prêt à se lancer à nouveau dans l’aventure du Vendée Globe pour l’édition 2024 mais cette fois avec un bateau équipé de foils.