Vendée Globe : plus de 16 heures de bonification pour Jean Le Cam

16 décembre 2020 à 11h40 par Denis Le Bars

Quatre marins s'étaient portés au secours de Kevin Escoffier le 30 novembre. Le jury vient de déterminer les temps de compensation dont ils bénéficieront.

ALOUETTE
Crédit: Kevin Escoffier | PRB

L'organisation du Vendée Globe avait demandé à quatre marins de se dérouter pour localiser et porter secours à Kevin Escoffier réfugié dans son radeau de survie à plus de 1000 kilomètres des côtes d'Afrique du Sud. Pour les trois skippers encore en course, le jury a déterminé le temps consacré par chacun à ce sauvetage. Un temps qu'il faudra donc soustraire à la durée de leur tour du monde au moment où il franchiront la ligne d'arrivée aux Sables-d'Olonne. Les décisions sont sans appel. 

De 6 heures à 16 heures 15

Pour Boris Hermann, le temps de compensation est estimé à 6 heures. Pour Jean Le Cam, principal artisan de ce sauvetage, ce sera 16 heures 15. Quant à Yannick Bestavan, le skipper de Maître Coq bénéficie, lui, d'une compensation de 10 heures 15. A noter que le quatrième skipper, Sébastien Simon a dû, lui, abandonner entretemps. 

vg ke.JPG (73 KB)