Vienne : bientôt une tentative de record dans le ciel Châtelleraudais

3 février 2020 à 10h28 par Fabienne Lacroix

Après la trapéziste suspendue sous une nacelle l’an dernier, cette fois, la famille Ouvrard va tenter de rester en équilibre sur le sommet du ballon, à plus de mille mètres du sol.

ALOUETTE
Crédit: Archives

Depuis quelques jours, la famille Ouvrard, à la tête de la société « Montgolfière-centre atlantique », scrute la météo. Dès que les conditions le permettront, le père, Jean-Daniel, et le fils, Rémy, vont tenter d’établir un nouveau record du monde aérien.

Debout sur le sommet de la montgolfière

En quoi consiste cet exploit ? Rémy, qui s’est préparé avec le club de spéléologie de Châtellerault, va s’installer sur une plaque d’1 m² environ fixée en haut du ballon. Il sera sécurisé grâce à un harnais.

Une fois la montgolfière gonflée et stabilisée à mille mètres d’altitude, il faudra que l’acrobate reste debout le plus longtemps possible sous les yeux d’un huissier de justice présent pour l’occasion à l’aérodrome de Châtellerault, d’où décollera le ballon.

Cette tentative de record d’acrobatie aérienne pourrait être tentée à partir de vendredi.

>> (Ré)écouter la chronique L’Actu en Plus.

En 2019, la famille Ouvrard avait battu le record du monde de trapèze sous montgolfière (3 714 mètres). C’était le 21 février.