Infos

Vienne : deux agents pénitentiaires en garde à vue

20 novembre 2019 à 08h49 Par Fabienne Lacroix
Le parquet de Poitiers est à l'origine de l'enquête.

Les gendarmes sont intervenus mardi à la prison de Vivonne dans la cadre d’une enquête portant sur un éventuel trafic de stupéfiants et de portables. Neuf détenus et deux agents pénitentiaires ont été placés en garde à vue.

Une vingtaine de gendarmes ont investi mardi au lever du jour le centre pénitentiaire de Vivonne, dans la Vienne.

L'enquête portait sur la présence possible de portables et de drogue à l’intérieur de l'établissement. 

Au final, 11 personnes ont été placées en garde à vue, dont 2 agents pénitentiaires.

3 kilos de cannabis

Il y a 2 ans, un agent de la restauration avait été condamné à 30 mois de prison, dont 7 mois ferme pour un trafic de stupéfiants au sein de la prison.

Il avait été reconnu coupable d’avoir introduit 3 kilos de cannabis à l’intérieur de l’établissement par le biais de plusieurs livraisons cachées dans des chariots.