Voyage à Nantes : polémique autour d’une sculpture installée dans le centre-ville

17 juin 2020 à 13h07 par Alexandrine DOUET

L’œuvre s’appelle simplement « Fontaine » et sera à découvrir à partir du 8 août sur la Place Royale, lors de la 9e édition de l’événement nantais.<br />  

ALOUETTE
L'oeuvre créée en 2012 continue d'alimenter le débat
Crédit: levoyageanantes.fr

Certains y voient le pendant féminin du célèbre Manneken Pis belge. La sculpture qualifiée de « bizarre » par le créateur du Voyage à Nantes Jean Blaise, ne laisse personne de marbre.

Une colonne de 3 mètres de haut

La sculpture baptisée « Fontaine » remplace l’œuvre monumentale qui devait initialement prendre place au centre de la Place Royale, mais qui n'a pas pu être réalisée en raison du confinement. L’an dernier, cette même place Royale avait déjà accueilli une installation spectaculaire signée Stéphane Vigny ( « Reconstituer » ) à savoir plus de 700 statues en céramique disposées minutieusement autour de la fontaine de la place.

Cette fois, les visiteurs vont pouvoir découvrir une œuvre tout aussi surprenante mais qui n’a pas été conçue spécialement pour le VAN 2020. « Fontaine » a en effet été créée en 2012 par une artiste céramiste française, Elsa Sahal qui aime modeler des volumes faisant référence au corps humain. Cette œuvre a été exposée pour la première fois pendant la FIAC (Foire internationale d’art contemporain) en 2012 dans un bassin du jardin des Tuileries face au Louvre. Et déjà à l’époque, elle avait fait beaucoup parler. L'oeuvre qui représente la partie inférieure d'une femme en train d'uriner debout, avait ensuite été installée à la Maison Rouge, toujours à Paris ainsi qu’à l’Hôtel Dieu à Toulouse.

Dans leur dossier de presse, les organisateurs du Voyage à Nantes annoncent déjà la couleur en décrivant « Fontaine » comme un « monument jardinier […] chargé d’éponges, de coraux, d’oursins et de coquillages […] une figure pissante, dont le titre est un pied de nez à l’urinoir de Marcel Duchamp ».

Les « pour » et les « contre »

8 ans après sa création, l’œuvre continue d'alimenter les conversations. Beaucoup y vont de leurs commentaires sur les réseaux sociaux, tout particulièrement à l'heure où le principe de l’égalité hommes-femmes revient au centre du débat, après le lancement notamment du mouvement #MeToo.

L'oeuvre « Fontaine » ne doit pas être confondue avec la « Jeanneke-Pis » ( « la petite fille qui pisse » en belge ) petite statue installée à Bruxelles, qui représente la soeur du Manneken-Pis à Bruxelles.

Cette sculpture ainsi que beaucoup d'autres oeuvres seront à découvrir du 8 août au 27 septembre lors de 9e édition du Voyage à Nantes. Le principe est toujours le même : suivre la ligne verte tracée sur environ 12km pour découvrir les oeuvres d'artistes français et étrangers. 

A (re)découvrir le podcast Alouette Mag avec Jean Blaise enregistré à l'occasion du VAN 2019.