Alouette Mag

Alouette Mag - Thomas Voeckler : le Tour dans la peau

Entretien cette semaine avec Thomas Voeckler, à l'occasion de la 106e édition du Tour de France et du centenaire du Maillot jaune. L'ancien coureur professionnel, natif d'Alsace qui a effectué l'ensemble de sa carrière en Vendée, dans l'équipe de Jean-René Bernaudeau, est entré dans l'Histoire du Tour avec un grand H le jour où il décroche pour la première fois le maillot jaune. C'était le 8 juillet 2004. Cette année-là, il portera la très convoitée et prestigieuse tunique jaune durant 10 jours. Un exploit qu'il réitérera 7 ans plus tard, lors du Tour 2011, parti... de Vendée. Pour Alouette Mag, Thomas Voeckler aujourd'hui consultant sportif et sélectionneur de l'équipe de France de cyclisme, revient sur ses exploits sportifs, évoque ses projets mais aussi son bonheur d'être papa.

Entretien cette semaine avec Thomas Voeckler, à l'occasion de la 106e édition du Tour de France et du centenaire du Maillot jaune. L'ancien coureur professionnel, natif d'Alsace qui a effectué l'ensemble de sa carrière en Vendée, dans l'équipe de Jean-René Bernaudeau, est entré dans l'Histoire du Tour avec un grand H le jour où il décroche pour la première fois le maillot jaune. C'était le 8 juillet 2004. Cette année-là, il portera la très convoitée et prestigieuse tunique jaune durant 10 jours. Un exploit qu'il réitérera 7 ans plus tard, lors du Tour 2011, parti... de Vendée. Pour Alouette Mag, Thomas Voeckler aujourd'hui consultant sportif et sélectionneur de l'équipe de France de cyclisme, revient sur ses exploits sportifs, évoque ses projets mais aussi son bonheur d'être papa.

09 juillet 2019

Alouette Mag - Philippe et Thomas Maindron, la passion de la musique, de père en fils

Dans la famille Maindron, je demande…le père, Philippe, président et créateur du Festival de Poupet et le fils, Thomas, aujourd’hui programmateur et régisseur général, né, hasard de la vie en 1987, année de la toute première édition de l’événement. C’est dans la petite commune vendéenne de St Malô-du-Bois ( 1500 âmes) que se déroule tous les étés durant trois semaines le Festival de Poupet. L’événement, qui n’était au départ qu’une simple fête locale, est devenu au fil des éditions, un rendez-vous incontournable pour les amateurs de musique et pour les artistes de la scène française et internationale, tous tombés sous le charme de l’écrin de verdure que propose le Festival, mais aussi de l’équipe de 600 bénévoles qui veille aux moindres détails pour que la fête soit chaque année une réussite. Avec une énergie et une bonne humeur communicatives, Philippe et Thomas Maindron, très complices nous en disent plus sur l’édition 2019, nous dévoilent les coulisses de l’événement, des anecdotes parfois insolites, et nous confient leurs plus belles émotions durant le festival.

Dans la famille Maindron, je demande…le père, Philippe, président et créateur du Festival de Poupet et le fils, Thomas, aujourd’hui programmateur et régisseur général, né, hasard de la vie en 1987, année de la toute première édition de l’événement.

C’est dans la petite commune vendéenne de St Malô-du-Bois ( 1500 âmes) que se déroule tous les étés durant trois semaines le Festival de Poupet. L’événement, qui n’était au départ qu’une simple fête locale, est devenu au fil des éditions, un rendez-vous incontournable pour les amateurs de musique et pour les artistes de la scène française et internationale, tous tombés sous le charme de l’écrin de verdure que propose le Festival, mais aussi de l’équipe de 600 bénévoles qui veille aux moindres détails pour que la fête soit chaque année une réussite.

Avec une énergie et une bonne humeur communicatives, Philippe et Thomas Maindron, très complices nous en disent plus sur l’édition 2019, nous dévoilent les coulisses de l’événement, des anecdotes parfois insolites, et nous confient leurs plus belles émotions durant le festival.

01 juillet 2019