Poitiers : trois ans après sa disparition, une fresque est inaugurée en hommage à Tiphaine Véron

29 juillet 2021 à 17h45 par Léanne Coste

Trois ans jour pour jour après la disparition de Tiphaine Véron au Japon, le mystère reste entier. À l’occasion de ce triste anniversaire, une fresque géante de son regard a été réalisée par le graffeur poitevin Rebeb, sur un mur de la ville. L'œuvre a été inaugurée ce jeudi 29 juillet avec le soutien de la mairie de Poitiers.

Le combat des proches de Tiphaine Véron continue
Le combat des proches de Tiphaine Véron continue
Crédit: Capture d'écran | Twitter

Mesurant 15 mètres de long sur 5 mètres de haut, majoritairement noire et blanche, une fresque à l'effigie du regard de Tiphaine Véron a été inaugrée sur un mur proche de la gare de Poitiers. 

Il s’agit d’un "mur permanent", en vue d'une fresque pérenne, il aurait été dommage que le portrait disparaisse”, a précisé Damien Véron. "L'idée de reproduire son regard nous a de suite charmés, mais là on voit vraiment le regard de Tiphaine, c'est assez troublant", a-t-il ajouté.

De nouvelles investigations vont être menées 

Cette fresque marque également le début d’un tout nouveau combat pour la famille de Tiphaine Véron. Une commission rogatoire va être adressée au Japon visant à réaliser des investigations supplémentaires. Les proches de Tiphaine Véron déplorent que l'hypothèse criminelle n'ait "jamais été véritablement explorée" par les enquêteurs.

Pour rappel, Tiphaine Véron, auxiliaire de vie scolaire de 36 ans, souffrant d'épilepsie, a disparu le 29 juillet 2018, deux jours après son arrivée au Japon pour des vacances. Dans sa chambre d’hôtel, les enquêteurs y ont retrouvé passeport, valise et un programme de visites minutieusement préparé, rendant peu probable un suicide ou une disparition volontaire.

(Avec AFP)