Quels changements pour les aides à l’achat d’un vélo électrique ?

16 août 2022 à 17h17 par Bastien Bougeard

Depuis ce lundi 15 août, les conditions pour bénéficier d’une aide de l’état pour l’achat d’un vélo électrique ont changé. Augmentation du bonus, prime à la conversion, Alouette fait le point sur ces changements.

velo-electrique
Crédit: Pixabay

Les vélos ont la cote. Mais ça reste un investissement lourd, surtout quand on fait le choix d’un vélo à assistance électrique (VAE). Que Choisir, estime que le prix d’un vélo peut varier de 1 500 à 2 000 euros. Pour faciliter l’acquisition du deux-roues, l’État propose des aides qui ont évolué ce lundi 15 août.

Augmentation du bonus maximum

L’aide maximum de l’État passe de 200 à 300 euros et elle n’aura plus besoin d’être conditionné à une aide versée par une collectivité territoriale. Cependant, il faut toujours avoir un revenu fiscal inférieur à 13 489 euros par part. Cette aide pourra grimper à jusqu’à 400 euros pour les personnes en situation de handiap et celles dont le revenu fiscal ou égal à 6 300 euros. Notons que pour eux le montant de l’aide peut atteindre les 2 000 euros s'ils souhaitent faire l’acquisition d’un vélo cargo, d’un vélo pliant ou d’une remorque électrique.

Des aides cumulables

Pour les personnes handicapées, si elles souhaitent acquérir un autre type de vélo, elles pourront percevoir une aide équivalente à 40 % du prix d’achat dans une limite de 150 euros. Enfin, toujours pour les personnes en situation de handicap qui souhaitent cette fois remplacer un véhicule polluant contre un vélo électrique, la prime à la conversion est désormais de 3 000 euros contre 1500 auparavant. Ces aides sont cumulables avec les aides proposées par différentes mairies ou communautés de communes.