Rave-party Maine-et-Loire : deux personnes en garde à vue

26 juillet 2021 à 17h39 par Victoria Maquet Foucher

Ce vendredi 23 juillet, 1500 personnes se sont réunies sur un terrain agricole de Tigné. De nombreux services mobilisés ont permis de maitriser la situation. La préfecture du Maine-et-Loire a dressé son bilan.

Rave-party à Tigné dans le Maine-et-Loire
Rave-party à Tigné dans le Maine-et-Loire
Crédit: Archives

Ce week-end à Tigné, commune de Lys-Haut-Layon, a été organisée une rave-party. Dans un communiqué, la préfecture du Maine-et-Loire a dressé son bilan.

Dès que le lieu du rassemblement a été connu, de nombreux services ont été mobilisés : militaires du groupement de gendarmerie départementale, gendarmes mobiles, sapeurs-pompiers ainsi que des équipes de la sécurité civile et de la Croix-Rouge. Une vingtaine de personnes ont été prises en charge par les services de secours à cause d’excès de consommation d’alcool ou de produits stupéfiants.

Des barrages routiers interdisant l’accès au site ont rapidement été mis en place, ainsi qu’un dispositif sanitaire de prévention : la distribution d’autotests afin de procéder à des dépistages sur place. Dans son communiqué, la Préfecture du département déclare : "Cette rave-party illégale et irresponsable, à l’heure où le variant Covid Delta circule de plus en plus activement".

Des sanctions encourues

De nombreux contrôles ont été menés, tout d’abord routiers : 19 procédures pour conduite sous l’emprise d’alcool ont été établies, ainsi que 23 pour conduite sous l’emprise de stupéfiants. 53 autres concernent la détention et la consommation de produits stupéfiants.

Deux organisateurs présumés ont été interpellés et placés en garde-à-vue. Ils transportaient du matériel de sonorisation.

Le Préfet du Maine-et-Loire ajoute : "Ce rassemblement a été géré à tous les niveaux par les différents intervenants avec discernement et efficacité, permettant de garder une situation sous contrôle et d’éviter des drames".