Saint-Pierre-des-Corps : le cabinet médical du maire visé par un incendie

2 septembre 2022 à 10h05 par Bastien Bougeard

Dans la nuit du 1er au 2 septembre, les pompiers sont intervenus au cabinet médical d’Emmanuel François situé dans le quartier de la Rabaterie. La Police a ouvert une enquête criminelle selon le procureur de la République de Tours.

La Rabaterie
Crédit: Capture d'écran Google Maps

9 mois après des incendies visant une voiture et le domicile d’adjointes aux maires de Saint-Pierre-des-Corps, un nouvel incendie suspect a visé l’équipe municipale corpopétrussienne dans la nuit du 1er au 2 septembre.

Le cabinet médical du maire visé

Le procureur de la République de Tours indique que les pompiers sont intervenus sur un incendie situé dans le cabinet médical d’Emmanuel François situé dans le quartier de la Rabaterie. Le feu a été rapidement maîtrisé : « Les dégâts matériels sont particulièrement importants » souligne Grégoire Dulin dans un communiqué. Le lieu avait déjà été visé par une tentative d’incendie suspecte dans la nuit du 7 au 8 mars, mais les auteurs n’avaient pas été identifiés.

Déjà un incendie suspect en mars

Une enquête a été ouverte pour : « Destruction par incendie par un moyen dangereux pour les personnes avec cette circonstance que les faits ont été commis en raison de la qualité de la victime, personne dépositaire de l’autorité publique » poursuit le procureur. Elle a été confiée à la police judiciaire et à la sûreté départementale d’Indre-et-Loire. Selon les premières constatations, l’entrée du cabinet a été forcée. En juin dernier, une des adjointes qui avait son véhicule être incendié à deux reprises en l’espace de quatre mois a fini par démissionner du Conseil municipal.

Soutien du président du conseil départemental

Cet incendie émeut la classe politique locale. Dans un communiqué, le Président du Conseil départemental d'Indre-et-Loire, Jean-Gérard Paumier : "cette violence inacceptable qui bafoue l’état de droit et fait suite à d’autres actes graves ayant déjà frappé 2 adjointes il y a quelques mois". Il se propose d'organiser un rassemblement silencieux dans les prochains jours devant le cabinet d'Emmanuel François.