Climat : pas de patinoire éphémère cet hiver à Tours, Royan et Rochefort

7 septembre 2022 à 12h35 par Maëva Bossard

Les maires de Royan, Tours et Rochefort ont pris la décision de ne pas installer de patinoire éphémère dans leurs villes cet hiver.

Tours, Royan, Rochefort : il n’y aura pas de patinoire éphémère cet hiver
Crédit: Illustration Unsplash

Cette année, plusieurs villes n’installeront pas de patinoire comme elles le faisaient tous les ans à Noël. Les maires de Tours, Royan et Rochefort expliquent cette décision en évoquant des raisons économiques et environnementales.

La crise de l’énergie et les évènements météorologiques de cet été auront aussi des conséquences sur les célébrations de Noël. Ce sera le cas notamment à Toursle maire Emmanuel Denis a pris la décision de ne pas réinstaller la patinoire éphémère de 1000m² place Anatole-France, ni même à Royan sur la place Charles-de-Gaulle selon le maire Patrick Marengo d’après Sud Ouest.

Tous deux évoquent le réchauffement climatique pour expliquer leurs choix, le maire de Tours parlant même d’une "aberration écologique" selon ce que rapporte La Nouvelle République.

C’est aussi ce qui a en partie conduit la ville de Rochefort à supprimer l’animation cet hiver place Colbert, mais ce n’est pas la seule raison. Des "considérations financières" seraient également à l’origine de cette décision selon nos confrères de Sud Ouest.

La patinoire de Rochefort, qui accueille près de 25 000 personnes chaque hiver, sera remplacée par d’autres animations pour les fêtes de fin d’année, tout comme à Tours et à Royan.

En revanche, la patinoire sera bien de retour à Châteauroux cette année. Après deux d’absence, les habitants attendent désormais son retour, sachant que la Ville a déjà commencé à réduire sa consommation énergétique depuis cinq ans :

"Nous avons commencé il y a cinq ans à réduire fortement nos consommations, notamment avec le passage à 100% leds de nos éclairages et la rénovation de nos bâtiments scolaires. Pour la patinoire, on ne parle pas de gaz […] mais d’électricité" nous explique le maire de Châteauroux.