Vaccin anti-Covid : Valneva démarre son essai clinique de phase 3 comme dose de rappel

26 janvier 2022 à 9h55 par Arnaud Laurenti

Le vaccin de la biotech basée à Nantes pourrait servir de dose de rappel, même si d'autres vaccins ont été utilisés auparavant.

Vaccin anti-Covid : Valneva démarre son essai clinique de phase 3 comme dose de rappel
Crédit: Unsplash

Le laboratoire franco-autrichien Valneva, qui développe un vaccin contre le Covid-19, a démarré l'examen de celui-ci comme dose de rappel après une primovaccination avec un autre vaccin que le sien, a-t-il indiqué dans un communiqué mardi.

La société explique avoir lancé les vaccinations de rappel chez les participants adultes pour son essai de phase 3, dernière étape avant une potentielle commercialisation.

Cette phase a deux objectifs. D'une part, elle doit apporter des données supplémentaires sur la vaccination réalisée après deux premières doses de son propre candidat-vaccin, VLA2001. Valneva avait publié mi-décembre de premières données encourageantes pour son sérum comme dose de rappel dans cette configuration.

D'autre part, cette nouvelle étape doit apporter de premières données sur les rappels hétérologues, c'est-à-dire utilisant VLA2001 après une primovaccination réalisée avec un autre sérum.

Alors qu'environ 24 milliards de doses de vaccins auront été produites d'ici à mi-2022, les laboratoires se positionnent de plus en plus sur le segment des doses de rappel.

 

Vers une mise sur le marché au premier trimestre

Dans le détail, une dose de rappel de VLA2001 sera évaluée chez les adultes de 18 ans et plus qui ont reçu une primovaccination avec deux doses de ce même vaccin. Elle sera également évaluée chez les participants, âgés de 30 ans et plus, qui ont reçu deux doses du vaccin d'AstraZeneca.

La dose de rappel de Valneva sera administrée au moins sept mois après la fin de la série de primovaccination.

Des données initiales sont attendues au deuxième trimestre 2022, précise le laboratoire, qui indique que ces nouvelles données ne font pas partie des éléments requis pour les demandes initiales d'autorisation de mise sur le marché.

En outre, Valneva prévoit d'initier un nouvel essai dédié uniquement au rappel hétérologue de VLA2001 dans les semaines à venir.

Valneva continue de soumettre des données de son essai clinique à l'Agence européenne des médicaments, ainsi qu'aux agences britanniques et bahreïni. La biotech basée à Nantes, dont le vaccin utilise la technologie éprouvée du virus inactivé, continue de tabler sur une mise sur le marché au premier trimestre.

 

(avec AFP)