Z Event 2022 : nouveau record de dons

12 septembre 2022 à 12h41 par Maëva Bossard

Du 9 au 11 septembre s’est tenu le Z Event, ce marathon de streameurs qui récolte des fonds au profit d’associations caritatives. Cette année, plus de 10 millions d’euros ont été récoltés par les créateurs de contenus.

ZEvent 2022 : bilan du marathon de streaming
Crédit: Capture d'écran | Twitter | Z Event

Le marathon du Z Event s’est terminé dans la nuit du dimanche 11 au lundi 12 septembre. Depuis vendredi dernier, les streameurs ont réalisé des donations goals (des objectifs de donation) afin de récolter des fonds pour plusieurs associations. Pour cette édition, l’évènement a battu un nouveau record en récoltant plus de 10 millions d’euros au profit de la cause environnementale.

Ils étaient 57 streamers à relever des défis pendant 50 heures du 9 au 11 septembre dans le cadre du Z Event, cet évènement qui réunit les streameurs pour récolter des fonds au profit d’une ou plusieurs associations. Pour cette édition, ce n’est pas une mais cinq associations qui ont été mises à l’honneur, toutes œuvrant pour le climat : Sea Shepherd France, La Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO), WWF France, Time for the Planet, The SeaCleaners.

Ces dernières pourront bénéficier de la somme réunie grâce aux créateurs de contenu ce week-end. Celle-ci a encore battu un record cette année en dépassant la somme de 2021 d’environ 120 000 €. Au terme du marathon à 2h ce lundi matin, la somme était de 10 182 126 €.

Pour arriver à ce résultat, les streameurs se sont surpassés et ont offert aux internautes du spectacle entre karaoké, invités surprises, combats virtuels et réels. En passant tout de même par quelques polémiques.

Un Z Event tout en musique

Les créateurs de contenu ont tout donné pour animer ce week-end de marathon organisé au Palais des Congrès de Montpellier. À commencer par la streameuse DamDam qui a réveillé les internautes à partir de 6h du matin en musique.

 

Puis, le samedi soir, c’était au tour de Little Big Whale de donner le la grâce à son karaoké assuré par une quinzaine de streameurs.

Mais comment parler musique sans mentionner le concert caritatif qui s’est tenu le 8 septembre en guise d’ouverture du marathon ? À l’occasion, des artistes sont venus faire le show à Montpellier, dont Soprano et Bigflo et Oli !

"Questions pour un streamer" animé par un présentateur de taille

Bigflo n’est pas seulement apparu sur scène, mais également au plus près des streameurs en venant à leur rencontre lors du marathon. Et il n’est pas le seul !

S’ils ont chanté, les streameurs ont aussi beaucoup joué, parfois en s’affrontant les uns contre les autres en ligne ou même sur un plateau. Cela a été le cas notamment lors du "Question pour un streamer", une variante du jeu "Burger Quiz" animé par Alain Chabat. Si le nom et les participants ont changé, le reste du jeu est resté tel que son inspiration, jusqu’au présentateur qui était lui aussi présent à l’occasion.

Alain Chabat a donc confronté les joueurs autour de questions de cultures générales diverses avant de se balader, lui aussi, parmi les streamers en plein live.

Quelques batailles lors du marathon

Les créateurs de contenu se sont aussi livrés à quelques affrontements en ligne, notamment sur la plateforme Z/PlaceZeratoR (le créateur du Z Event) et Antoine Daniel ont mené une bataille des pixels, pour défendre leurs œuvres d’art. Lors de la Pixel War, les joueurs et leurs communautés d’internautes s’affrontent en tentant de placer le plus de pixels possibles pour former un dessin, ces derniers étant débloqués par des dons.

Il y a aussi eu quelques combats physiques, notamment des combats de catch entre Rivenzi et Ponce. Bien sûr, il n’y a pas eu de blessé, les deux combattant ayant bénéficié de la supervision de catcheurs professionnels tels que Kuro et Aigle Blanc.

Une édition teintée de plusieurs polémiques

À l’issue de cette édition 2022, nous pouvons témoigner de l’énième succès du Z Event après avoir, une fois encore, récolté une somme record. Pourtant, cette année a été marquée par plusieurs controverses dont certaines ayant fait surface des mois avant le début du marathon.

Dès l’annonce des dates de l’évènement, les internautes ont exprimé leur désaccord au sujet de l’association initialement choisie : la Fondation GoodPlanet de Yann Arthus Bertrand, œuvrant en faveur du climat. Ce choix ne faisait pas l’unanimité sur la toile en raison de leur association avec certaines sociétés connues pour être eu engagées dans la cause environnementale. Les organisateurs ont fini par procéder à un vote auprès des internautes pour sélectionner cinq associations, toujours dans le thème de l’écologie : Sea Shepherd France, La Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO), WWF France, Time for the Planet, The SeaCleaners.

Une deuxième polémique s’était manifestée concernant les streameurs présents lors du marathon, ou du moins ceux qui seraient absents. La liste des participants de l’édition 2022 a fait des déçus parmi les viewers qui espéraient notamment revoir Amine, Inoxtag, Gotaga ou le Joueur du Grenier. Leur absence était synonyme de "racisme" ou de "sectarisme" selon les mots de franceinfo. Rien de tout cela selon les organisateurs et les anciens participants qui expliquent ces absences par un problème de planning.

Une dernière controverse a été soulevée à quelques jours du début du marathon, cette fois-ci concernant les "donation goals" (objectifs de donation), de certains streameurs. Jeel et Ultia ont été les principales visées par les désapprobations des viewers. Ces derniers dénonçaient le manque de pertinence des objectifs fixés par les streameuses par rapport aux associations mises à l’honneur lors de cette édition.

Jeel proposait notamment plusieurs voyages en avion allant de "l’ascension d’un nouveau mont du monde" pour 35 000 € de dons, "24h dans un igloo" pour 50 000 € ou encore "une semaine de live dans la destination de votre choix" pour 100 000 €. Cette dernière a fini par prendre la parole, expliquant vouloir se donner un challenge à elle-même et sortir de sa zone de confort.