Côtes d'Armor : un élevage porcin et un élevage de lapins dans le viseur de L214

25 février 2022 à 10h46 par Arnaud Laurenti

L'association de défense des animaux a dévoilé ce vendredi une enquête sur une élevage de porc breton. Une deuxième vidéo, sur un élevage de lapins, doit être mise en ligne samedi.

élevage intensif
Crédit: Capture d'écran | Youtube L214 éthique et animaux

L'association de défense des animaux L214 a annoncé qu'elle diffuserait une enquête par jour avant l'ouverture du Salon de l'Agriculture, à Paris, ce samedi. Cette fois, ce sont deux élevages des Côtes-d'Armor qui se retrouvent dans son viseur.

L'enquête dévoilée ce jeudi 25 février s'intéresse aux conditions d'élevage d'une exploitation porcine située à Saint-Glen, dans les Côtes-d'Armor, et la relation entre l'élevage intensif et la présence d'algues vertes. Les images tournées par l'association montre des conditions difficiles pour de nombreux animaux, dont certains semblent mutilés et victimes de maladies. On aperçoit également un éleveur pratiquant la mise à mort par "claquage" des porcelets.

La seconde partie de la vidéo fait le lien, selon L214, entre l’élevage intensif de cochons et son impact sur l’environnement. Selon l’association, la présence d’algues vertes en décomposition dégage un composant chimique toxique pour l’homme et la nature, et ce, à cause notamment du nitrate utilisé par les éleveurs.

Les images tournées dans la baie de Lannion sont commentées par Yves-Marie Le Lay, président de l’association Sauvegarde du Trégor, et auteur de l’ouvrage "Algues vertes, un scandale d’État". On y voit l’absence de vie dans la réserve naturelle, à cause des algues vertes, et l’hydrogène sulfuré qu’elles rejettent.

L'association lance une pétition en ligne pour interpeller les candidats à la présidentielle pour mettre fin à l'élevage intensif et à la pêche industrielle.

Une autre vidéo diffusée ce samedi

L214 va dévoiler une nouvelle vidéo ce samedi, le jour de l’ouverture du "Salon International de l’Agriculture" à Paris.

Cette autre enquête concerne un élevage de lapins situé à l’ouest de Saint-Brieuc. Les images sont commentées par le militant écologiste Vipulan Puvaneswaran. On y voit certains lapins malades, d’autres sans vie. Certains nouveau-nés ont leurs pattes coincées dans les grilles de leur cage.

L’association de défense animale avait également publié une vidéo mardi, dénonçant les conditions d’élevage d’une exploitation de volailles dans la Sarthe.