Dans le Grand-Ouest, les gendarmeries réceptionnent leur Alpine

3 mai 2022 à 8h28 par Bastien Bougeard

Ce nouveau véhicule permet d’atteindre les 100 kilomètres heures en l’espace de 4,5 secondes. L’Alpine A110 peut être utilisée pour intercepter des go-fast et des conducteurs en grand excès de vitesse.

alpine-gendarmerie
26 véhicules de ce type ont été commandés pour équiper les gendarmeries.
Crédit: DR | Ministère de l'Intérieur

Comme un retour aux sources. Après avoir été équipé d’Alpine A110 entre 1966 et 1973, les gendarmeries de France sont en train de recevoir leur nouveau véhicule de sport, l’Alpine A110 pure. Après la Charente-Maritime et le Morbihan, c’est la gendarmerie de l’Indre qui a reçu la voiture ce 2 mai.

Intercepter les go-fast et les conducteurs en grand excès de vitesse

Cette voiture vient remplacer la Renault Mégane RS qui était jusque-là présente dans les équipes rapides d’intervention. « Cette voiture a 250 chevaux et elle a la possibilité de passer de 0 à 100 km/h en 4,5 secondes » précise le colonel Laurent Texier, commandant du groupement de gendarmerie de l’Indre. Cette voiture peut aussi atteindre les 250 kilomètres heure en vitesse de pointe.

Des gendarmes formés pour conduire l’Alpine

Ce véhicule va donc servir aux gendarmes pour des cas de figure bien précis. « L’Alpine peut être utilisée par exemple pour interpeller un conducteur en grand excès de vitesse (50 km/h au-delà de la vitesse autorisée). Les gendarmes peuvent y avoir recours aussi pour du judiciaire, par exemple, pour intercepter des go-fast dans les transports de drogue » détaille le colonel Laurent Texier. Il ajoute : « Nous pouvons intervenir sur autoroute, mais aussi sur le réseau secondaire ». Cette voiture, tout juste arrivée dans l’Indre va d’ailleurs être montrée au public au cours des prochains mois.

250 km/h de vitesse de pointe

Un véhicule rapide que seuls quelques gendarmes peuvent piloter. Un seul militaire indrien peut en prendre le volant pour l’instant : « Il y a une sélection rigoureuse et une formation spécifique pour pouvoir s’y adapter. Les candidats doivent suivre un volet théorique à Fontainebleau et un volet pratique dans l’Oise. Les conducteurs doivent aussi passer un test tous les six ans » conclut le colonel Laurent Texier. L'Alpine de la gendarmerie de l'Indre entre en service dès ce mardi 3 mai.