Finistère : amende pour la spectatrice à la pancarte

9 décembre 2021 à 14h43 par Denis LE BARS

La jeune femme qui avait provoqué la chute du peloton du dernier Tour de France dans le Finistère a été condamnée à une amende de 1200 euros.

Le 26 juin 2021 près de Sizun dans le Finistère
Le 26 juin 2021 près de Sizun dans le Finistère
Crédit: Capture écran | Facebook | Gendarmerie du Finistère

C’était le 26 juin 2021. Une spectatrice avait provoqué la chute du peloton du Tour de France – lors de la première étape – puis l’abandon de plusieurs coureurs. Les images l’avaient clairement montrée brandissant une pancarte. La jeune femme a été condamnée par le tribunal correctionnel de Brest à une peine d’amende de 1200 euros, et à verser un euro symbolique à l’Union Nationale des Cyclistes Professionnels, qui s’était portée partie civile.

De la prison avec sursis requise

Lors du procès qui s’était tenu en octobre, la jeune femme de 31 ans originaire du Nord-Finistère était jugée pour mise en danger de la vie et blessures involontaires. Le parquet avait requis une peine symbolique de quatre mois de prison avec sursis. La prévenue, recherchée, s’était rendue à la gendarmerie de Landerneau quatre jours après les faits, cédant à la pression médiatique.