Il trouve et rend 50 000 dollars à son propriétaire

15 avril 2022 à 11h42 par Morgan Juvin

Un adolescent a trouvé un sac plastique rempli de billets le 10 octobre dernier. Après l’avoir rendu à son propriétaire, sa vie a littéralement changé.

argent
Crédit: Pixabay

Ça s’est passé le 10 octobre 2021 au Libéria, à l’ouest du continent africain. Âgé de 19 ans, Emmanuel Tuloe, un jeune libérien, travaillait en tant que chauffeur de moto-taxi dans la capitale Manrovia. Pendant sa journée de travail, il aperçoit au bord de la route un sac plastique rempli de billets américains et libériens. 50 000 dollars laissés à l’abandon, rapporte le site de la BBC.

Deux possibilités s’offrent à lui : garder l’argent ou tenter de le rendre mais passer à côté d’une opportunité rare, surtout dans ce pays pauvre. Le Libéria arrive 12ème au palmarès des pays les plus pauvres du monde.

Un choix qui a changé sa vie

Emmanuel Tuloe décide de miser sur l’honnêteté. Il confie l’argent à sa tante avec laquelle il vit.

Il découvre que le propriétaire des billets a lancé un appel à la radio nationale et fait le choix de lui rendre. Le propriétaire rencontre le jeune homme et lui fait un don de 1 500 dollars pour le remercier.

L’histoire remonte jusqu’au plus haut sommet de l’État.

Voyant l’honnêteté d’Emmanuel Tuloe, le président du Libéria, George Weah, le décore du titre "d’ambassadeur de l’intégrité". Il lui remet un don de 10 000 dollars, en plus d’un salaire mensuel de 500 dollars et une mobylette neuve.

Il bénéficie également d'une cagnotte organisée par un média local et ça ne s'arrête pas là. Une université lui a offert une bourse pour continuer ses études, une fois ses études secondaires terminées.

Emmanuel Tuloe avait arrêté l’école à 9 ans, pour pouvoir gagner de l’argent et aider sa famille. Son honnêteté lui a permis d’intégrer le prestigieux Institut Ricks, l’une des écoles les plus réputées du Libéria. Un établissement destiné à l’élite de la société libérienne.

Il doit désormais rattraper 6 années d’études secondaires avant d’être diplômé et poursuivre son cursus scolaire. Il confie à la BBC son objectif : "faire des études en comptabilité gestion pour conseiller ceux qui ont le pouvoir sur la bonne utilisation de l’argent du pays."