Incendie à Baugé-en-Anjou : 600 hectares brûlés, le feu pas encore maîtrisé

9 août 2022 à 10h32 par Maëva Bossard

Ce mardi matin, le feu qui s'est déclaré lundi en Maine-et-Loire est toujours en cours. 600 hectares de forêts ont brûlé et plus de 300 pompiers sont mobilisés.

L’incendie à Baugé-en-Anjou toujours pas maîtrisé
Crédit: SDIS 49

L'incendie qui s’est déclaré ce lundi 8 août en Maine-et-Loire a continué de progresser cette nuit. Ce mardi matin, l’incendie est toujours en cours, malgré l’effort des pompiers et des renforts venus de la Vendée, la Mayenne, la Sarthe, d’Indre et d’Indre-et-Loire.

Au total, ils sont 317 pompiers mobilisés au nord de Baugé-en-Anjou pour maîtriser l’incendie qui a ravagé 600 hectares de végétations depuis lundi après-midi. D'importants moyens matériels sont engagés sur place : quatre largages de Dash ont été mis en œuvre lundi dans la soirée et d’autres largages sont prévus ce mardi pour protéger les 500 hectares encore menacés.

Le feu a déjà touché un site de stockage d’obus de la Seconde Guerre mondiale, mais cette situation ne présente pas de risque majeur et n’est donc pas la priorité des pompiers.

 

Odeur de brûlé jusqu'à Nantes et en Vendée

La préfecture du Maine-et-Loire a donné des consignes de sécurité aux habitants dont une cinquantaine a déjà été évacuée lundi.

Le maire de Baugé-en-Anjou s’est aussi exprimé sur la situation : il se dit confiant et espère que les pompiers parviendront bientôt à maîtriser l’incendie, expliquant qu’un soutien aérien est en attente après l’intervention des bombardiers d’eau.

Le maire a aussi lancé un appel au soutien alimentaire pour les soldats du feu mobilisés.

Une forte odeur de brûlé se fait également sentir jusque dans les départements limitrophes. Les pompiers de Vendée ou encore de Loire-Atlantique ont reçu plusieurs appels de personnes inquiètes.

Le SDIS 44 appelle notamment les habitants à ne pas saturer les lignes d'urgences.