Indre-et-Loire : un premier foyer de grippe aviaire détecté à Beaumont-Village

17 février 2022 à 8h53 par Bastien Bougeard

La Préfecture d’Indre-et-Loire a annoncé ce mercredi 16 février la détection d’un premier foyer de grippe aviaire dans le département. L’abattage des oiseaux est en cours.

Oie
Crédit: Pixabay

Après l’Indre, c’est au tour de l’Indre-et-Loire d’enregistrer son premier foyer de grippe aviaire ce 16 février. La grippe H5N1 a été détecté dans une ferme pédagogie située sur la commune de Beaumont-Village.

L’éleveur va être indemnisé

Comme le veut la procédure, l’abattage des oiseaux présents sur cet élevage a commencé. L’éleveur concerné sera indemnisé : « Pour les pertes directes liées à l’abattage des volailles et des frais liés à la désinfections des locaux, ains que des pertes indirectes dues à l’allongement des « vides sanitaires » avant la remise en place de nouveaux oiseaux » précise la préfecture dans un communiqué.

Des mesures pour les éleveurs

Une zone de protection de 3 kilomètres a également été mise en place autour du foyer. La commune de Beaumont-village est concerné ainsi qu’une partie des communes d’Orbigny et Genillé. Cela oblige donc les éleveurs à isoler les volailles. Pour ces communes, ainsi que Céré-la-Ronde, Chemillé-sur-Indrois, Le Liège, Montrésor, Nouans-les-Fontaines et Villeloin-Coulangé, le transport de volaille vivante est également interdit. Une zone de surveillance a été mise en place dans un rayon de 10 kilomètres autour du foyer.