La colère de la maire de Fresnay-sur-Sarthe après le départ de deux médecins

31 mars 2022 à 11h02 par Nicolas Mézil

La maire de Fresnay-sur-Sarthe n’a pas caché sa colère après avoir appris que deux des quatre médecins généralistes de la commune partaient dans la Manche en touchant une prime de 95.000 euros de l’Assurance Maladie pour l’installation dans des déserts médicaux.

Stéthoscope
Crédit: Pixabay

Les deux médecins généralistes ont pris possession de leur nouveau cabinet dans la Manche le 1er février, en bénéficiant d’une aide de 95.000 euros de l’Assurance Maladie.

Ils exerçaient auparavant dans la commune de Fresnay-sur-Sarthe, qui ne compte plus que deux praticiens. Dans ce secteur, ce sont maintenant 2500 personnes qui se retrouveraient sans médecin, selon la maire de la commune qui ne cache pas sa colère.

Désert médical

Car la prime touchée par les deux généralistes partis s’installer en Normandie est accordé aux médecins s’installant dans un désert médical (en contrepartie, ils doivent rester cinq ans et exercer plus de deux jours par semaine dans la commune). Or, Fresnay-sur-Sarthe, comme un grand nombre de secteur du département de la Sarthe, souffre du manque de généralistes. 90% des praticiens sarthois n’accordent plus de rendez-vous à de nouveaux patients, selon l’UFC-Que Choisir.

La recherche de nouveaux médecins

La commune de Fresnay-sur-Sarthe va devoir s’atteler maintenant à retrouver des médecins. Chose difficile, avoue la maire de la ville à nos confrères d’Ouest-France. Elle n’a été prévenue qu’en octobre pour un déménagement en décembre, croyant que les 2 médecins partaient à la retraite. L’élue demande à l’Etat et à l’Agence Régionale de Santé d’organiser la répartition des médecins sur le territoire.