Malgré la pluie, la sécheresse s’étend dans le Grand Ouest

20 avril 2022 à 10h49 par Nicolas Mézil

L’hiver a été trop sec sur une partie du Grand Ouest, selon Météo-France. Le Poitou-Charentes fait déjà l’objet d’arrêtés de restriction de l’usage de l’eau.

La Vienne sous le pont Henri IV à Châtellerault
La Vienne subissait déjà la sécheresse en 2019 sous le pont Henri IV à Châtellerault
Crédit: NM | Alouette

Les quatre départements du Poitou-Charentes font l’objet d’arrêtés de restriction des usages de l’eau.

Le département de la Vienne est le plus concerné, avec au 20 avril, sept bassins faisant l’objet de restrictions : le Clain, la Charente, la Dive du Nord ou encore la Sèvre Niortaise sont à des niveaux trop bas pour la saison.

Ce mercredi matin, un nouveau bassin de Charente-Maritime fait l’objet de mesures sur ordre de la préfecture.

Un manque de pluie depuis septembre

C’est la faute à un hiver trop sec, selon Météo-France. Dans son dernier bulletin hydrologique, le service météorologique indique que « la pluviométrie a été déficitaire de près de 40 % » dans toute la France en mars. Un niveau qui atteint même 50 à 75% dans le nord du Poitou, mais aussi en Maine-et-Loire, Indre-et-Loire, sur une majeure partie de la Mayenne, de la Sarthe et de l’Indre, ainsi que dans certains secteurs de la Vendée.

Le déficit en pluie entre septembre et mars atteint 25 à 50% entre le Médoc, le Poitou-Charentes, jusque dans le Berry, la Touraine, l’Anjou et la Vendée, toujours selon Météo-France.

Les pluies de ce mercredi sur les Charentes et la Gironde, souvent plus de 20 millimètres sur la journée, ne devraient, hélas, pas suffire à redresser la situation.