Nabilla : 20 000 euros d’amende pour "pratiques commerciales trompeuses"

28 juillet 2021 à 16h26 par Victoria Maquet Foucher

La célèbre influenceuse a été condamnée à payer 20 000 euros d’amende. Elle est accusée d’avoir réalisé une vidéo de promotion sur Snapchat pour un site boursier, sans mentionner qu’elle était rémunérée.

Nabilla accusée de "pratiques commerciales trompeuses" sur Snapchat
Nabilla accusée de "pratiques commerciales trompeuses" sur Snapchat
Crédit: Capture d'écran | Instagram

En 2018, l'influenceuse Nabilla Benattia-Vergara a réalisé une vidéo promotionnelle à propos d’un site boursier. Diffusée dans une story Snapchat sur son compte personnel, elle y parlait de la gratuité du site, de ses avantages et de ses perspectives de gains.

Pourtant, cette publication a été associée à des "pratiques commerciales trompeuses relatives à la promotion sur le réseau social Snapchat d’un site de formation au trading en ligne", suite à une enquête de la DGCCRF. En effet, Nabilla n’a pas mentionné à l’oral ou à l’écrit, le fait qu’elle était rémunérée pour parler de la marque, laissant penser que l’influenceuse parlait son expérience personnelle d’utilisatrice du site.

Elle a accepté de payer l’amende de 20 000 euros pour son erreur et s’est immédiatement exprimée sur Twitter par plusieurs publications : "Je ne suis pas au-dessus des lois et j’assume les conséquences de mes actes" et ajoute "J’espère que cet accord permettra d’éveiller les consciences et la nécessité d’encadrer notre activité".