Affaire Jonathan : un appel à témoins lancé près de 17 ans après la mort du petit garçon

9 mars 2021 à 11h09 par Arnaud Laurenti

Le ministère de l'Intérieur diffuse un appel à témoins en rapport avec l'affaire Jonathan avec le portrait de l'homme soupçonné d'être le meurtrier du petit garçon, enlevé à Saint-Brévin en 2004 et dont le corps avait été retrouvé un peu plus d'un mois plus tard à Guérande.

ALOUETTE
Crédit: Ministère de l'Intérieur

Près de 17 ans après le meurtre du petit Jonathan en Loire-Atlantique, un appel à témoins concernant le principal suspect, l'Allemand Martin Ney, a été diffusé. Les enquêteurs recherchent "des informations sur cet individu", indique le document.

"Dans ce contexte, entre 1990 et 2011, si vous avez vu ou pensez avoir vu cet homme, à la stature imposante 1m96, si vous lui avez loué ou prêté un hébergement et que vous êtes en mesure de situer le lieu ou la période, merci de contacter les services concernés", indique le communiqué. "Toute information même anodine est susceptible de faire avancer l’enquête et d’aider la famille de ce petit garçon à découvrir la vérité."

"L'objet de cet appel à témoins est de recueillir de nouveaux éléments. Il participe des actes utiles à la manifestation de la vérité", précise la gendarmerie des Pays-de-la-Loire.

Le petit Jonathan, âgé de 10 ans avait été enlevé dans une colonie de vacances à Saint-Brévin (44) le 7 avril 2004 et découvert à Guérande (44) le 19 mai de la même année.

Si vous disposez d'informations, vous pouvez contacter les services concernés par mail à l'adresse suivante : cellule-dispariton-44@gendarmerie.interieur.gouv.fr.

Par courrier : Cellule Disparition 44- BP 33284 - 35032 RENNES CEDEX