Infos

Angers : un lac interdit à la baignade à cause des cyanobactéries

09 juillet 2019 à 17h10 Par Thomas Seillier
Le lac de Maine à Angers est le principal site de loisirs nautiques d'Angers.
Crédit photo : Anjou Tourisme

Depuis samedi 6 juillet, le lac de Maine à Angers (Maine-et-Loire) est interdit à la baignade, en raison d’une présence importante de cyanobactéries dans l’eau. La préfecture d’Indre-et-Loire rappelle ce mardi que toute baignade, humaine et animale, est interdite dans la Loire.

Appelées aussi « algues bleues », les cyanobactéries prolifèrent dans les milieux aquatiques déséquilibrés par de fortes concentrations d’azote et de phosphore, souvent sous l’effet de la chaleur. Phénomènes difficile à prévoir, ces algues sont à la source d’une interdiction de baignade prononcée au lac de Maine, principal site de loisirs nautique d’Angers (Maine-et-Loire).

« C’est une vraie efflorescence de ces algues qui a conduit le gestionnaire du site à intervenir samedi. Nous avons aussitôt lancé des analyses biologiques pour identifier la nature des cyanobactéries en présence et rechercher d’éventuelles toxines », a expliqué l’Agence régionale de santé (ARS) de Pays de la Loire.

Les résultats de ces analyses sont attendus pour mercredi. Ils conditionneront la décision de levée ou de poursuite de l’interdiction de baignade.

Un chien décède après avoir bu dans la Loire

Dimanche dernier sur la commune de Vouvray, un chien est rapidement décédé après avoir bu dans la Loire. « Il présentait tous les symptômes caractéristiques d’une intoxication aux cyanobactéries », a indiqué la préfecture d’Indre-et-Loire. « Ce n’est pas la même famille de cyanobactéries qui est présente dans le lac de Maine », précise cepedant l’ARS.

La préfecture rappelle que toute baignade, humaine et animale, est interdite dans la Loire, pour des raisons réelles de sécurité et de santé.