Assises de Tours: 14 et 12 ans de prison pour un jeune couple auteur d'actes de barbarie

13 juin 2015 à 7h55 par Rédaction Alouette

<p>Un jeune homme de 23 ans a été condamné à 14 ans de réclusion criminelle et sa compagne de 20 ans à une peine de 12 ans pour l'enlèvement, la séquestration, suivis d'actes de torture et de barbarie, d'un homme de 32 ans, en novembre 2012 près de Tours.</p>

ALOUETTE

Un jeune homme de 23 ans a �t� condamn� � 14 ans de r�clusion criminelle et sa compagne de 20 ans � une peine de 12 ans pour l'enl�vement, la s�questration, suivis d'actes de torture et de barbarie, d'un homme de 32 ans, en novembre 2012 pr�s de Tours.

J�r�my Douet, 23 ans, et Chelsea B., 20 ans, ainsi que plusieurs de leurs proches �taient jug�s depuis mercredi par la cour d'assises d'Indre-et-Loire qui a rendu son verdict dans la nuit de vendredi � samedi.

Pendant 48 heures, ils avaient s�questr� le cousin de J�r�my Douet dans un appartement de 20 m�tres carr�s � Saint-Pierre-des-Corps, sur fond de trafic de drogue. Ils l'avaient ligot�, rou� de coups, coup� aux poignets et br�l� � plusieurs endroits du corps.

"Dans un contexte de forte alcoolisation et de consommation de cannabis, le week-end a bascul� dans l'horreur", a expliqu� � l'AFP le repr�sentant du minist�re public Jo�l Patard � l'issue du proc�s qui se tenait � huis-clos.

Le p�re de J�r�my, Dominique Douet, 47 ans, qui a assist� au supplice de son neveu sans s'y opposer, a �cop� de 6 ans de prison. Il a �t� plac� sous mandat de d�p�t � l'issue du proc�s, qui s'est termin� samedi vers 1h30.

Son autre fils, mineur au moment des faits, a �t� condamn� � 30 mois de prison avec sursis pour non emp�chement de crime. Il a b�n�fici� de l'excuse de minorit�.

Enfin, un voisin du jeune couple, �g� de 30 ans, �tait poursuivi pour le m�me motif. Lors de l'audience, il a affirm� n'avoir rien entendu. Il a �t� acquitt�. Le parquet avait requis 30 mois de prison � son encontre.

Le motif de cette d�rive violente n'a pas �t� clairement �tabli. J�r�my Douet d�pannait parfois son cousin en cannabis et ce dernier n'aurait pas pay� la drogue. Selon les versions, la dette s'�levait entre 500 et 3.000 euros.

Le calvaire avait pris fin le lundi matin. J�r�my Douet et son p�re avaient ramen� leur cousin et neveu chez lui, en le mena�ant de repr�sailles s'il parlait. Mais sa m�re, inqui�te, avait d�j� pr�venu la gendarmerie.

Le jeune couple s'�tait enfui durant un mois. Leur cavale avait pris fin en d�cembre 2012 dans le d�partement voisin de l'Indre alors que J�r�my Douet essayait d'entrer dans une maison par effraction.

sfr/axt/jag

(AFP)