AstraZeneca : pour l'EMA, les caillots sanguins devraient être ajoutés aux effets secondaires rares

7 avril 2021 à 14h15 par Julia Maz-Loumides

L'Agence européenne des médicaments (EMA) a estimé ce mercredi 7 avril que les caillots sanguins devraient être répertoriés comme effet secondaire "très rare" du vaccin AstraZeneca contre le Covid-19.

ALOUETTE
Emer Cook, directrice exécutive de l'EMA, s'est exprimée sur le sujet en live.
Crédit: Capture d'écran | YouTube

L'EMA a établi "un lien possible avec de très rares cas de caillots sanguins inhabituels avec des plaquettes sanguines basses", a déclaré l'agence basée à Amsterdam dans un communiqué, indiquant toutefois que la balance bénéfice/risque reste "positive".

Pas de facteur de risque spécifique

Toutefois, l'EMA n'a pas identifié de facteur de risque spécifique concernant le vaccin AstraZeneca, estimant qu'une explication "plausible" à des cas rares de caillots sanguins pourrait être une réponse immunitaire. "Des facteurs de risque spécifiques tels que l'âge, le sexe ou les antécédents médicaux n'ont pas pu être confirmés car les événements rares sont observés à tous les âges", a déclaré la directrice exécutive de l'EMA, Emer Cooke, lors d'une visioconférence.

(avec AFP)