Infos

Bassines : flagrant délit de remplissage en pleine sécheresse !

24 juillet 2019 à 16h51 Par Denis Le Bars
Le remplissage d'une bassine, le mardi 23 juillet
Crédit photo : Joëlle Lallemand

La présidente de l’APIEEE (association de protection de l’eau à Chizé) a constaté, photo à l'appui, le remplissage d'une bassine du Marais Poitevin dans le sud du département.

En pleine sécheresse, Joëlle Lallemand, présidente de l’APIEEE (association de protection de l’eau à Chizé) et sympathisante  du collectif "Bassines, non merci" dans les Deux-Sèvres a pris, ce mardi 23 juillet, un cliché qui pourrait apporter de l'eau au moulin des opposants. Pour rappel, les bassines sont ces fameux réservoirs utilisés par les cultivateurs. Le principe consiste à les remplir en hiver pour les utiliser en été. La photo prise par la militante montre clairement le remplissage d'une bassine située dans le Marais Poitevin sur la commune du Bourdet. Cette eau est pompée dans la nappe phréatique. 

Des réservoirs subventionnés par l'Etat à hauteur de 70 %

 Joëlle Lallemand qui affirme avoir été attirée par "le bruit des pompes" rappelle qu'aucun remplissage de bassine n'est autorisé après le mois de mars. Elle ajoute que ces réservoirs, qui font l'objet d'une vive contestation dans ce département mais aussi dans la Vienne, sont subventionnés par des financements publics à hauteur de 70%. Selon elle, cette pratique est monnaie courante. Les pouvoirs publics ont été saisis, mais dans ce département des Deux-Sèvres, "seules deux personnes seraient chargées de faire la police de l'eau".

Le démenti de la Chambre d'Agriculture

"C'est faux" répond la Chambre d'Agriculture des Deux-Sèvres. Eric Porcher, chargé de la gestion de l'eau précise qu'il ne s'agit pas d'une réserve de substition (ou bassine), mais d'un bassin tampon. Selon lui ces bassins tampon sont utilisés par les agriculteurs pour réguler leurs ressources, et ne sont pas soumis aux mêmes règles que les réserves de substitution. La Chambre d'Agriculture a d'ailleurs publié un communiqué