Bretagne : il crée le buzz en fleurissant les tombes plutôt que de jeter ses fleurs

24 mars 2020 à 6h51 par Marie PIRIOU

Un pépiniériste breton a décidé de fleurir les tombes du cimetière de sa commune avec ses marchandises invendues. Il reçoit depuis les honneurs de nombreux internautes.

ALOUETTE
Romain Badiat a fleuri les tombes de sa commune dimanche plutôt que de jeter sa marchandise.
Crédit: Facebook | Jardins De Beau Soleil

En Ille-et-Vilaine, un pépiniériste de Plerguer est à l’arrêt comme de nombreux autres professionnels en raison de l’épidémie de coronavirus. Ses 12 salariés se retrouvent au chômage partiel.

Fleurir les tombes plutôt que jeter sa marchandise

D’habitude, Romain Banliat vend ses plants dans son enseigne Les Jardins de Beausoleil, mais aussi sur le marché de Châteauneuf. Mais avec son activité à l’arrêt, le pépiniériste s’est retrouvé avec un gros stock de fleurs sur les bras. Alors plutôt que de jeter sa marchandise à la poubelle, il a décidé dimanche dernier d’aller fleurir le cimetière de sa commune avec 400 à 500 plants : "Ce matin, j’ai décidé de préparer un camion de marchandises, non pas pour aller au marché, ni pour aller à Châteauneuf et ni pour aller aux jardins de Beausoleil. Aucun intérêt car pour moi tout est fermé. Donc je me suis dit qu’est-ce que je peux bien faire de cette marchandises qui risque malheureusement de partir à la poubelle et sachant qu’en ce moment nous sommes en confinement. J’ai donc décidé de déposer toutes ces compositions à vos défunts, sachant que vous ne pouvez pas vous recueillir en ce moment je me suis donc permis de fleurir les tombes du cimetière de Plerguer. Je pense que dans des moments comme ce là il faut être vraiment solidaire."

Plus de 250.000 likes

Le message qu’il a publié sur sa page Facebook fait le buzz. Ce matin, à 8h, sa publication recueille plus de 256.000 likes et elle a été partagée par plus de 130.000 personnes.