Bretagne : le coiffeur (qui n’était pas coiffeur) brûle la tête d’un client

11 septembre 2020 à 9h33 par Marie PIRIOU

Dans les Côtes d’Armor, un jeune homme a porté plainte contre un coiffeur qui lui a brûlé le crâne au second degré. Sauf que le coiffeur n’était pas coiffeur. Le patron du salon non plus d'ailleurs…

ALOUETTE
Crédit: Archives

Le samedi 5 septembre, Jean-Baptiste, un jeune homme originaire de Ploubezre dans les Côtes-d’Armor, devait assister au mariage de son cousin. Avant l’événement, il s’est rendu dans un salon de coiffure à Lannion. Sauf qu’au lieu de lui couper les cheveux en utilisant des ciseaux ou une tondeuse, le coiffeur sort un briquet après avoir enduit les cheveux de son client d’une pâte épaisse. Il s’agit d’une technique de défrisage dite "coupe égyptienne", quelque peu dangereuse. Jean-Baptiste se retrouve avec une grande flamme sur la tête qui conduira à une blessure au second degré. Direction l'hôpital d'où il ressort avec sept jours d’interruption temporaire de travail.

Le patron du salon de coiffure est... mécanicien

Après avoir affiché un pansement plutôt voyant au mariage de son cousin, Jean-Baptiste décide de porter plainte. Au cours de l’enquête, on apprend que le coiffeur incriminé n’est pas du tout coiffeur. Le jeune Libyen est par ailleurs en situation irrégulière. Le patron du salon de coiffure est lui… mécanicien ! Ce dernier a été placé en garde à vue mercredi. Le salon est fermé et l’enquête se poursuit.