Bretagne : tests salivaires dans les établissements scolaires dès le 11 mars

5 mars 2021 à 8h41 par Marie PIRIOU

Alors que les cours reprennent lundi 8 mars pour les élèves bretons, l’Académie de Rennes vient de dévoiler la date de déploiement des tests salivaires : ce sera le jeudi 11 mars.

ALOUETTE
Crédit: EasyCov | SkillCell Alcen

Les tests salivaires sont déployés dans plusieurs établissements scolaires depuis quelques semaines pour renforcer et faciliter la politique de dépistage. Mais en Bretagne, en raison notamment des vacances, aucune date n’avait été jusqu’ici communiquée. C’est chose faite désormais puis le Rectorat de Rennes précise ce vendredi que les tests salivaires seront déployés dans les établissements bretons à partir du jeudi 11 mars.

85.000 tests hebdomadaires dans la zone B

"300.000 tests hebdomadaires seront ainsi réalisés dans l’ensemble des établissements scolaires français d’ici la mi-mars, dont 85.000 pour la zone B dont dépend l’académie de Rennes", précise le communique du Rectorat. Les tests hebdomadaires seront réalisés prioritairement pour les élèves du premier degré pour qui les prélèvements nasopharyngés peuvent être plus difficiles.

"Ces campagnes de dépistage par test sur prélèvement salivaire sont complémentaires des opérations par tests antigéniques nasopharyngés : celles-ci continueront ainsi à être déployées dans les collèges et les lycées. Grâce à la rapidité du rendu des résultats qu’ils permettent, les tests antigéniques constituent en effet des outils cruciaux pour repérer les élèves et personnels porteurs du virus et engager au plus vite le contact-tracing autour d’eux."

Des laboratoires capables d’analyser près de 2.000 à 3.000 tests par jour

Plus de 2.000 médecins et infirmiers de l’éducation nationale volontaires sont mobilisés pour réaliser ces tests. L’ARS Bretagne a elle mobilisé l’ensemble des laboratoires privés "pour évaluer la capacité d’analyse en tests salivaires permettant de répondre largement aux objectifs fixés par le Ministère de l’Éducation nationale aux académies." En Bretagne, les laboratoires sont en capacité d’analyser près de 2 000 à 3 000 tests par jour (10.000 à 15.000 par semaine) sous 24h.

Recrutement de 82 médiateurs "Lutte anti-Covid"

Pour faciliter cette mise en œuvre, 1.700 médiateurs "Lutte anti-Covid" seront recrutés en France pour aider les personnels de santé du Ministère de l’éducation nationale dans les campagnes de test et de contact-tracing dont 82 par l’académie de Rennes. Ces médiateurs, étudiants ou non, spécialistes ou non de santé, seront recrutés en tant que vacataires pour l’ensemble des postes d’une opération de dépistage : accueil administratif, prélèvement, délivrance de messages de prévention, initiation de la démarche de contact-tracing, conseils sur l’isolement des cas positifs ou cas contacts, le tout sous la supervision d’un professionnel de santé.

Ils pourront être amenés à réaliser les prélèvements s’ils ont validé la formation dédiée et qu’ils sont encadrés sur place par un personnel de santé. Les offres de vacation pour devenir médiateur varient localement et sont disponibles soit sur le portail de l’ARS, soit sur celui de l’académie.