Bretagne : un phoque décapité découvert sur une plage

24 juin 2020 à 6h55 par Marie PIRIOU

Dans le Finistère, un phoque a été retrouvé mort le week-end dernier sur une plage. Mort et décapité.

ALOUETTE
Le phoque gris est une espèce protégée.
Crédit: Archives

L’association Grumpy Nature était dans le Sud Finistère, à Saint-Nic, samedi dernier dans le cadre du comptage des oiseaux en baie de Douarnenez. C’est ainsi qu’elle a découvert sur une place un phoque gris décapité, un jeune mâle d’1,35 mètre. 

La tête coupée à l’arme blanche

"Nous avons trouvé samedi un phoque décapité sur la plage de Pen Trez, sur la commune de Saint-Nic", a indiqué David Hemery, cofondateur de la petite association environnementale. "C'était un jeune mâle à qui il manquait la tête. On voyait qu'elle avait été coupée à l'arme blanche", a-t-il assuré, estimant que la mort de l'animal, une espèce protégée, "remontait à plusieurs jours, si ce n'est plusieurs semaines". La découverte du phoque décapité a été signalée au réseau Pélagis qui recense les échouages de mammifères marins, a-t-il précisé.

Deux marins-pêcheurs bientôt jugés pour des faits similaires

En février et mars 2019, deux phoques avaient déjà été retrouvés décapités sur des plages du département, dans la région de Concarneau. Deux marins-pêcheurs sont poursuivis devant la justice dans cette affaire. Ils doivent comparaître en octobre devant le tribunal correctionnel de Quimper. L'organisation Sea Shepherd France avait déposé plainte à la suite de ces découvertes.

(Avec AFP)