Cancers pédiatriques à Sainte-Pazanne : des polluants décelés dans les cheveux des enfants

30 septembre 2019 à 8h07 par Arnaud Laurenti

Dans un communiqué, le collectif Stop aux Cancers de nos Enfants (SCE) affirme avoir fait analyser les cheveux sur une vingtaine d'enfants.

ALOUETTE
Crédit: Archives

Les parents du collectif "Stop aux Cancers de nos Enfants" alertent une nouvelle fois l'opinion en révélant les résultats d'analyses effectuées sur une vingtaine d'enfants malades ou non à Sainte-Pazanne et ses envirions.

Pesticides, perturbateurs endocriniens et métaux

Dans un communiqué diffusé ce lundi 30 septembre, le collectif indique avoir effectué sur les cheveux d'une vingtaine d'enfants une "analyse toxicologique permettant d'établir une chronicité des polluants". Certains enfants testés sont en bonne santé, d'autres sont atteints d'un cancer, d'autres sont décédés. Les analyses ont fait ressortir "un nombre très importants de polluants organiques", explique le collectif, comme des pesticides, des perturbateurs endocriniens, mais également de métaux. "Nous avons constaté une présence moyenne à importante de métaux (dont terres rares) dans les analyses dépistage toxSeek Intégral de la majorité des dossiers référencés. Nous notons qu’un tiers des dossiers présentent un profil d’intoxication chronique à un risque aux métaux" précise le communiqué, citant le Dr Sadeg, président du comité scientifique ToxSeek.

Les parents espèrent l'ouverture d'une enquête parlementaire, envisagée par la députée de Loire-Atlantique Sandrine Josso.

Les résultats de l'étude épidémiologique réalisée à partir du questionnaire de Santé Publique France doivent être présentés le 10 octobre.