"Chambre 2806" déconstruit l’affaire DSK sur Netflix

8 décembre 2020 à 8h05 par Julia Maz-Loumides

Dans un documentaire découpé en quatre épisodes, "Chambre 2806 : L’Affaire DSK" revient sur les événements du 14 mai 2011. Neuf ans après les faits, Jalil Lespert, le réalisateur, reconstitue le puzzle.

ALOUETTE
Crédit: Netflix

Sorti ce lundi 7 décembre sur la plateforme Netflix, "Chambre 2806 : L’Affaire DSK" revient sur ce scandale politique qui a marqué la décennie. Les quatre épisodes retracent l’affaire du 14 mai 2011 : Dominique Strauss-Kahn, en pleine préparation de sa candidature à la présidentielle, est accusé de viol au Sofitel de New York par Nafissatou Diallo, à l'époque femme de chambre.

Un puzzle reconstruit

Entre images de surveillance, vidéos d’archives et interventions de personnalités diverses liées à l’affaire, ce documentaire retrace 9 ans d’enquête mais ne promet aucune révélation que le grand public ne connait déjà. Tandis que le premier épisode détaille la vie de Dominique Strauss-Kahn avant le scandale, les trois autres sont consacrés au déroulé des événements, le traitement médiatique ainsi que le procès, entre Paris, Manhattan, le Bronx et Washington.

Plusieurs témoignages sont présentés dans le documentaire, notamment celui de Naffisatou Diallo qui se livre sur l’affaire près de 10 ans après. Les spectateurs pourront entendre la journaliste politique, grand reporter au Monde, Raphaëlle Bacqué, ainsi que des proches de Dominique Strauss-Kahn dont Jack Lang et Elisabeth Guigou. Le chef de la sécurité du Sofitel de New-York, lieu des faits, interviendra également ainsi que des avocats des deux parties.

"L’heure est venue de m’exprimer"

Sur Twitter, trois jours avant le lancement des quatre épisodes sur Netflix, DSK a posté un texte expliquant qu’il a accepté de revenir sur l’affaire dans un film documentaire prévu pour l’automne 2021. "Je n’ai jamais donné ma version des faits qui ont marqué mon retrait de la vie politique, d’autres s’en sont chargés à ma place, prenant la parole à partir de coupure de presse, d’interviews et de faits réels ou supposés. L’heure est venue de m’exprimer". L’ex homme politique aurait pourtant refusé d’apparaître dans "Chambre 2806", disponible dès maintenant sur Netflix.