Charente : des escrocs plaçaient des asticots sur le matelas de leurs victimes

1er juillet 2020 à 6h39 par Arnaud Laurenti

Deux escrocs âgés de 35 et 40 ans ont été interpellés la semaine dernière en Charente pour une série d'arnaques au porte-à-porte. Ces derniers vendaient des matelas neufs à leurs victimes après avoir placé des asticots dans leur lit.

ALOUETTE
Crédit: Wikimedia Commons | Dalius Baranauskas

La technique de l'asticot ne fonctionne pas qu'avec les poissons : deux hommes ont été interpellés la semaine dernière dans le département pour une série d'arnaques où ils proposaient à leurs victimes d'acheter un nouveau matelas. Cette dernière se laissait convaincre en découvrant des asticots dans son ancienne literie.

24 victimes identifiées

L'affaire a débuté en 2018, lorsque les deux hommes sont arrêtés à Saint-Michel après avoir démarché une personne âgée sous tutelle. Le duo avait placé des asticots sur le matelas de cette dernière. Bien que relâchés par la suite, les investigations se poursuivent et finalement les escrocs à l'asticot sont de nouveau arrêtés la semaine dernière. Au moins 24 victimes présumées ont été identifiées, principalement des personnes âgées.

Concernant le mode opératoire, il était plutôt simple : les deux hommes frappaient à la porte de leur victime et une fois dans le domicile, l'un d'eux s'arrangeait pour se retrouver seul dans la chambre. Il déversait ensuite une bonne dose d'asticots de pêche sur le matelas. Objectif : convaincre la victime qu'il est temps de changer de literie.

Si la plupart des personnes lésées habitent en Charente, d'autres ont été identifiées en Charente-Maritime et dans la Vienne.

Lors de leur interpellation, les policiers ont saisi plus de 5 000 euros en liquide.

Les deux suspects ont été relâchés dans l'attente de leur convocation devant la justice. Ils seront également poursuivis pour une fraude au RSA.