Chasse : week-end meurtrier en Nouvelle-Aquitaine

18 novembre 2019 à 8h19 par Alexandrine DOUET

3 personnes ont perdu la vie ce week-end en forêt, en Charente-Maritime et dans la Vienne lors de parties de chasse. Des enquêtes sont en cours.

ALOUETTE
Crédit: Archives

Possible retrait à vie du permis de chasse

Vendredi dernier, c’est un homme de 77 ans qui est décédé en Saintonge, à Villars-des-Bois Il a été tué par un chasseur alors qu’il était en train de cueillir des champignons. L’auteur du coup de fusil âgé de 34 ans aurait tiré après avoir aperçu des mouvements derrière des fourrés. C’est lui qui a appelé les secours mais le septuagénaire n’a pas survécu.
Le parquet de Saintes a ouvert une enquête qui a été confiée à la gendarmerie de Saint-Jean-d’Angély.

La fédération de chasse de Charente-Maritime a réagi dans un communiqué. Elle condamne fermement cet acte et « demande à ce qu’une sanction des plus exemplaires soit prise en plus des éventuelles sanctions civiles et pénales, à savoir le retrait à vie du permis de chasser. »

« Non-respect des règles élémentaires de sécurité »

Dans la Vienne, 2 parties de chasse ont également mal tourné ce week-end. À Montamisé vendredi, un chasseur a été touché par un tir lors d’une battue. Il a succombé à ses blessures.
Et puis selon le quotidien « La Nouvelle République », un homme de 47 ans qui était lui parti chasser avec deux amis samedi aux Trois-Moutiers a lui aussi perdu la vie. Les circonstances du drame restent à déterminer.

Enfin, en Deux-Sèvres, à Saint-Maurice-Etusson, un jeune homme de 18 ans a été blessé à la cuisse lors d’une battue ce dimanche après-midi. Le tir aurait ricoché avant de toucher le jeune chasseur. Hospitalisé à Cholet, son pronostic vital n’est pas engagé.