Cholet : 140 lycéens victimes d’une "toxi-infection alimentaire"

13 décembre 2019 à 7h15 par Nicolas Mezil

140 élèves du lycée Fernand-Renaudeau de Cholet ne sont pas allés en cours ce jeudi matin. Ils souffrent tous de maux de ventre et de vomissements. Selon l’Agence régionale de Santé, il pourrait s’agir d’une toxi-infection alimentaire par un neuro-virus.

ALOUETTE
Le Lycée Fernand-Renaudeau de Cholet
Crédit: Google Maps (Street View)

Les premiers symptômes sont apparus dès mercredi soir chez une vingtaine d’internes du lycée choletais, poussant certains parents à venir récupérer leurs enfants. Plusieurs surveillants ont aussi été victimes de vomissements. Deux lycéens ont dû être conduits également à l’hôpital de Cholet dans la nuit de mercredi à jeudi.

La piste d’un neuro-virus

Finalement, le lycée Fernand-Renaudeau a enregistré ce jeudi matin pas moins de 160 absents. L’Agence Régionale de Santé a ouvert une enquête pour déterminer les causes de cette épidémie soudaine. Elle a dénombré 140 cas de vomissements et de douleurs abdominales. Les premières pistes semblent indiquer une intoxication d’un repas, de mardi ou mercredi midi, par un neuro-virus. La contamination d’humain à humain aurait fait le reste.

Des analyses en cours

Parmi les investigations lancées, des analyses de l’eau et des repas servis à la cantine mardi midi et mercredi midi et soir. Une enquête épidémiologique sous forme de questionnaire a aussi été envoyée aux lycéens malades. Tous les résultats sont attendus dans le courant de la semaine prochaine.