Christian Gourcuff : « Je terminerai ma carrière à Nantes »

17 octobre 2019 à 15h23 par Clovis Canivenc

Christian Gourcuff, entraîneur du FC Nantes, était présent en conférence de presse avant le déplacement à Metz, samedi (20h).

ALOUETTE
Christian Gourcuff s'est exprimé en conférence de presse, ce jeudi.
Crédit: Twitter | FC Nantes

Deuxième du classement de Ligue 1 derrière le Paris Saint-Germain, le FC Nantes se déplace chez la lanterne rouge du championnat, le FC Metz, samedi (20h). A l’occasion de cette rencontre, l’entraîneur nantais, Christian Gourcuff, s’est exprimé sur l’actualité des Canaris.

La suspension d’Imran Louza

L’entraîneur du FCN a d’abord souhaité revenir sur la suspension de son milieu de terrain, Imran Louza. Ce dernier a écopé de quatre matchs de suspension dont un avec sursis, pour avoir tenu des propos blessants envers le délégué d’un match auquel il assistait. Le joueur nantais était entré sur la pelouse contre l’avis du délégué pour réconforter un ami, qui venait de se blesser gravement.

« La suspension d’Imran Louza est complètement surréaliste. C’est incroyable. Je connais Imran depuis deux mois, c’est un garçon qui est correct. C’est complètement aberrant qu’on puisse être sanctionné pour des faits de ce type : apporter son soutien à un ami qui souffrait d’une double fracture. (…) Et Imran a quand même joué avec l’équipe de France Espoirs cette semaine, donc c’est le FC Nantes qui est sanctionné. La Fédération sanctionne un joueur, mais l’utilise dans ses équipes. Il y a une contradiction qui me semble assez énorme »

La forme actuelle du FC Nantes

Avant de se déplacer à Metz, le FC Nantes reste sur trois victoires consécutives et occupe la 2e place du classement. De quoi espérer une belle surprise en fin de saison ? Pour Christian Gourcuff, ce n’est pas l’heure de tirer des plans sur la comète.

« Il n’y a pas de spéculation. Si ce n’est pas le cas (de finir dans les cinq premiers, ndlr.), ce ne sera pas un drame. On essaye de faire du mieux possible, de jouer du mieux possible. Si l’on joue très bien, on verra le classement à la fin. On prendra les choses comme elles viennent. Dans le foot, c’est toujours plus facile quand vous gagnez. Mais c’est aussi quand on gagne qu’il faut savoir qu’on peut perdre. De ce côté-là, l’équipe et le club sont très lucides. Ce qui n’exclut pas l’ambition. Au contraire, c’est en restant les pieds sur terre qu’on est ambitieux. »

Son nouveau rôle et sa prolongation

Le coach nantais a profité de sa présence en conférence de presse pour revenir sur la nouvelle de la semaine : sa prolongation et son rôle élargi au sein du FCN. Il sera notamment chargé de mettre en place une politique sportive globale de l’école de foot jusqu’aux professionnels. En revanche, la durée de son nouveau contrat n’a pas encore été définie.

« La direction a choisi qu’on ait une politique technique définie et qui se décline à tous les niveaux. C’est le plus important et la grande nouvelle de la semaine. Le président m’a confié la mission de mettre en place cette politique technique. Si on se projette sur la formation, le gros problème c’est le temps. Si je définis avec les éducateurs du club une politique technique générale, ça induit que je suis porteur du projet. La difficulté avec les clubs professionnels, c’est que les entraîneurs sont de passage ou ne souhaitent pas s’impliquer à ce niveau-là, c’est très difficile à mettre en place. Je n’ai pas eu de discussions avec le président par rapport à la durée ou les aspects contractuels. Mais ce n’est vraiment pas un problème pour moi. Je suis juste très heureux que le club et le président me fassent confiance sur ce projet que j’ai déjà mis en place à Lorient, que j’ai voulu mettre en place avec la sélection d’Algérie et que pour lequel on m’avait appelé à Rennes. Cela reste dans ce que je crois faire et dans ma conception de la construction d’un club. Ce n’est pas une question de personne, c’est une question d’idées sur le jeu pour bien afficher cette sensibilité du jeu à la nantaise, tel qu’on l’a connu. Et après il faut mettre en place des aspects très concrets sur la formation et sur des objectifs de jeu. Là, je vais guider et participer à cette mise en place. »

Finir sa carrière à Nantes

Christian Gourcuff a également affirmé que le FC Nantes serait son dernier club. Après avoir notamment entraîné Lorient, Rennes, des clubs qataris et la sélection algérienne, il souhaite terminer sa carrière chez les Canaris.

« Je réitère : je terminai ma carrière à Nantes. Les aspects contractuels ne sont pas importants. Comme l’a dit Franck (Kita), ce sont des aspects administratifs. Le plus important, c’était la volonté du club d’avoir une ligne directrice et c’est déjà une première victoire. C’est aussi parce que cela se passe bien, mais se projeter sur l’avenir, ça dépasse le simple cadre des derniers matchs. »