Confinement : pour quels motifs a-t-on le droit de sortir ?

18 mars 2020 à 9h45 par Arnaud Laurenti

Le gouvernement a mis en place mardi 17 mars un confinement stricte de la population pour 15 jours minimum. Les déplacements sont limités et doivent être justifiés par une attestation sur l'honneur. On fait le point.

ALOUETTE
Crédit: Ministère de l'Intérieur

Quels sont les motifs autorisés pour sortir ? La règle s'applique-t-elle à tout le monde ? Que risque-t-on ? Voici quelques éléments de réponses.

>> Téléchargez les documents sur le site du Ministère de l'Intérieur.

Les motifs qui autorisent un déplacement

Le site du Ministère de l'Intérieur liste cinq motifs autorisant l'utilisation d'un dérogation sur attestation.

- déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle,
lorsqu’ils sont indispensables à l’exercice d’activités ne pouvant être organisées
sous forme de télétravail (sur justificatif permanent) ou déplacements
professionnels ne pouvant être différés ;

- déplacements pour effectuer des achats de première nécessité dans des
établissements autorisés (liste sur gouvernement.fr) ;

- déplacements pour motif de santé ;

- déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes
vulnérables ou la garde d’enfants ;

- déplacements brefs, à proximité du domicile, liés à l’activité physique individuelle
des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective, et aux besoins
des animaux de compagnie.

L'attestation peut être imprimée ou reproduite à la main sur papier libre. Plusieurs sites internet proposent également d'éditer le document et de le télécharger sur son smartphone, mais l'attestation doit être présentée sous sa forme papier lors d'un contrôle.

Des dérogations existent également pour les détenteurs de cartes professionnelles comme les journalistes mais uniquement dans le cadre de la "nécessité d'informer".

Quels risques ?

Outre le risque sanitaire de propager le virus, les contrevenants s'exposent à une amende de 135 euros pouvant être majorée jusqu'à 375 euros.

Jusqu'à quand ?

Pour le moment, la mesure de confinement décidée par le gouvernement doit durer 15 jours mais pourrait être prolongée selon la situation sanitaire du pays.

Quels commerces restent ouverts ?

Les commerces alimentaires et les pharmacies restent évidemment ouverts durant la période de confinement. C'est aussi le cas des garages, des banques ou encore des tabac-presse. La liste complète est à retrouver ici.