Coronavirus : 80 CRS bretons ont dormi dans leurs camions à Nantes

26 mars 2020 à 11h12 par Alexandrine DOUET

Ces policiers de la Compagnie Républicaine de Sécurité de Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor) étaient venus en renfort pour faire respecter les règles de confinement.

ALOUETTE
Photo d'illustration
Crédit: Archives

C’est le journal « Ouest-France » qui a révélé l’information. 

« Conditions d’hygiène pas optimales »

Dans la nuit de mardi à mercredi, 61 CRS devaient ainsi dormir dans un hôtel du boulevard des Martyrs-Nantais-de-la-Résistance dans des chambres individuelles avec sanitaire et douche. 18 autres devaient eux être logés au sein des locaux de la CRS 42 à Saint-Herblain avec là encore des chambres individuelles mais cette fois des sanitaires communs. La Direction centrale n’ayant pas accepté une autre solution d’hébergement, c'est l’ensemble de la compagnie qui a préféré dormir dans ses véhicules, stationnés en extérieur.

Partis ce jeudi pour Paris

Ces CRS étaient venus relayer leurs homologues de la CRS 18 (Poitiers) venus eux aussi dans la Cité des Ducs pour garantir le respect des mesures de confinement. Après avoir passé la nuit dans leur camion, les policiers briochins ont de nouveau effectué leurs missions de contrôle ce lendemain avant de quitter Nantes dans la soirée et de passer la nuit dans un hôtel du Mans. Ils devaient repartir aujourd’hui pour Paris alors qu’un nouvel ordre de mission leur a été donné. 

Et alors que les membres de forces de l’ordre sont comme d'autres professionels en première ligne face à la crise sanitaire, on a appris ce matin le décès d’un gendarme des suites du Covid-19 dans le Val-de-Marne. Le militaire en arrêt maladie depuis quelques jours était confiné dans son logement de service à la caserne de Maisons-Alfort.