Coups de feu à Brest : il ne s'agit pas d'un attentat

28 juin 2019 à 9h14 par Fabienne Lacroix

Au lendemain de la fusillade qui a fait 2 blessés devant la mosquée Sunna de Brest, le parquet affirme ce vendredi qu'il ne s'agit pas d'un attentat.

ALOUETTE
la mosquée Sunna de Brest
Crédit: Google Maps

"Les éléments recueillis à l'heure qu'il est ne permettent pas de considérer qu'il s'agit d'un attentat", a assuré le procureur de la République de Brest Jean-Philippe Récappé, soulignant par ailleurs que la section antiterroriste du parquet de Paris ne s'était pas saisie de l'affaire.

Jeudi après-midi, un homme a tiré à plusieurs reprises devant la mosquée, située dans le quartier de Pontanézen. 2 personnes, dont l'iman, ont été blessées.

L'auteur présumé des tirs (6 coups de feu selon plusieurs témoins) a ensuite pris la fuite. Il a été retrouvé mort en début de soirée, près de son véhicule, quelques km plus loin, sur la commune de Guipavas. Selon la police, il aurit mis fin à ses jours après avoir laissé des documents écrits. Le suspect est inconnu des services de police et n'était pas fiché.

Les 2 blessés ont été hospitalisés. Leurs jours ne sont pas en danger.

(avec AFP)