Couvre-feu : une nouvelle attestation de déplacement dérogatoire nécessaire

15 octobre 2020 à 13h25 par Arnaud Laurenti

Une attestation de déplacement dérogatoire, sur le modèle de celle en vigueur pendant le confinement, sera nécessaire pour se déplacer entre 21h et 6h du matin à partir de samedi là où s'appliquera le couvre-feu, a indiqué jeudi Gérald Darmanin.

ALOUETTE
Le modèle sera similaire à celui utilisé durant le confinement.
Crédit: Archives

Les personnes qui rentrent du travail ou s'y rendent, font valoir un impératif de santé, doivent rendre visite à un proche en situation de dépendance ou promener leur animal de compagnie pourront, entre autres motifs, circuler pendant le couvre-feu munies de cette attestation.

Elle "vaut pour une heure quand les déplacements n'auraient pas de lien avec le travail", a précisé le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin.

Pour les personnes travaillant, "un justificatif de l'entreprise ou une carte professionnelle" sera nécessaire en plus de l'attestation, a-t-il ajouté.

Également en version numérique

Comme pendant le confinement, l'attestation pourra, sur le site du ministère de l'Intérieur, être téléchargée sur son téléphone et stockée dessus.

"Bien sûr on pourra toujours continuer à écrire (le motif de déplacement, Ndlr) sur papier libre, notamment pour les personnes plus âgées ou les gens qui n'auraient pas d'imprimante ou de photocopieuse à disposition immédiatement", a indiqué M. Darmanin.

Tout contrevenant s'exposera à une amende de 135 euros puis, en cas de double récidive (trois fraudes au total), à "6 mois d'emprisonnement et 3.750 euros d'amende", a-t-il rappelé.

Par ailleurs, 12 000 policiers et gendarmes seront "chaque nuit entre 21h et 6h spécialement chargés de faire vérifier les interdictions" dans les zones concernées par le couvre-feu.

Il s'appliquera à l'ensemble de l'Ile-de-France et les métropoles de Lille, Grenoble, Lyon, Aix-Marseille, Montpellier, Rouen, Toulouse et Saint-Etienne.

(avec AFP)