Covid-19 : 24 nouveaux patients alsaciens transférés par TGV en Nouvelle-Aquitaine

3 avril 2020 à 7h40 par Fabienne Lacroix

Les évacuations sanitaires se poursuivent entre le Grand-Est et les régions moins touchées par l’épidémie de coronavirus. UN TGV médicalisé va convoyer ce vendredi 24 nouveaux patients de Strasbourg à Bordeaux, avec un arrêt à Poitiers.

ALOUETTE
Chaque wagon du TGV accueille 4 malades placés en réanimation.
Crédit: SNCF

Le transfert massif de patients se poursuit en cette fin de semaine. Un nouveau TGV médicalisé, le sixième depuis la semaine dernière, va effectuer aujourd’hui le trajet entre Strasbourg et la Nouvelle-Aquitaine.

Des malades hospitalisés à Poitiers, Niort, La Rochelle et Limoges

A son bord, vingt-quatre malades alsaciens placés en réanimation. Treize d’entre eux vont être pris en charge lors d’un premier arrêt à Poitiers. Sept patients seront alors transférés en ambulance au service réanimation du CHU de Poitiers, deux autres au Centre hospitalier de Niort, deux à la Rochelle et deux seront emmenés en hélicoptère au CHU de Limoges.

Les onze malades restants seront pris en charge lors de leur arrivée en gare de Bordeaux. Ils seront transférés vers les hôpitaux de Bordeaux, Dax et Mont-De-Marsan.

Le tout premier train sanitaire était parti de Strasbourg la semaine passée pour conduire les patients vers les hôpitaux de Nantes, Angers, Le Mans et La Roche-sur-Yon, avant deux autres transferts par TGV durant le week-end de Nancy et Mulhouse.

Transferts à l’étranger

D’autres patients placés en réanimation ont également été transférés en Allemagne, au Luxembourg ou encore en Suisse. L'Autriche va devenir le premier pays non-frontalier de la France à accueillir des malades du Covid-19. Trois patients hospitalisés dans le Grand Est vont être pris en charge dans un établissement de santé de Salzbourg, selon le gouvernement autrichien et les autorités françaises. La date du transfert n'a pas été communiquée.